Ce qu’il fallait retenir de la mode en 2018, d’après Lyst

Lyst, moteur de recherche de mode fondé en 2010 (et soutenue depuis quelques mois par LVMH) est utilisé aujourd’hui par 80 millions d’internautes issus de 120 pays. Le site a profité de cette manne de clics pour analyser plus de 100 millions de recherches constituées de mots-clé, de pages visitées, de mentions sur les réseaux sociaux afin d’élaborer une étude des tendances mode de l’année écoulée.

Les tendances tout d’abord. La mode en 2018 s’est intéressée en vrac au style Western (merci Raf Simons qui malheureusement n’a pas fait profiter les boutiques Calvin Klein du regain d’intérêt de la vogue pour ce classique improbable), au néon, aux années 90 et 2000, au « sport luxe » ce qui explique au passage l’augmentation du prix moyen d’un legging de 60 pour cent cette année (c’est-à-dire que le prix moyen d’un legging est passé de 58 à 93 dollars) au « daddy » fashion ( grosses baskets bien sûr, mais aussi pulls en laine, polaires, t-shirts vintage ont connu une augmentation de 439 pour cent de leur visibilité cette année). Jamais avares de contradictions, les passionnés de mode se sont intéressés à la fois au développement durable et…au plastique : le sac en plastique Shirley de Staud a été cherché plus de 5000 fois lors de la fashion week de New York.

Du côté des célébrités, les personnalités mode de l’année ont été par ordre croissant : Ariana Grande en dixième position devancée par Rihanna (qui était pourtant classée plus grande influence de 2017), Blake Lively dont les costumes ont été plébiscités par les internautes. En septième position : Chiarra Ferragni qui n’a pas caché sa joie de devancer des pointures telles que Rihanna en l’indiquant avec enthousiasme - mais non sans muflerie – sur son compte instagram. L’illustre instagrammeuse suit de près Serena Williams, Beyoncé (première femme noire tête d’affiche de Coachella), Cardi B ( qui pour Lyst fut la femme la plus influente lors de la Fashion Week cette année) Sur le podium : Kim Kardashian, Mégan Clarke et en première position : Kylie Jenner. A 21 ans, la plus jeune des Kardashian se construit un véritable empire. Elle a été à l’origine de plus de 2 millions de recherches cette année.

Les marques Insta qui composent le dernier cri se nomment Rouje, Nanushka, Ganni ou encore Veja. Celle-ci a comptabilisé sur l’année une augmentation de 187 pour cent de ses recherches comparées à l’année 2017. Les logos accrocheurs ont connu une forte demande grâce aux réseaux sociaux. Outre des accessoires tels que le sac ceinture Gucci, les chaussures Versace (+59 pour cent de recherches cette année), les collants au monogramme Fendi portés par Kim Kardashian ont été très rapidement en rupture de stock dans le monde entier. Les ceintures Gucci et Off White, les collants monogrammés de Fendi ou les chaussures Flame Heels de Prada ont également remporté tous les suffrages sur instagram.

L’ « Ugly Sneaker » : star toute catégorie des nouveautés 2018

Lyst enfin a analysé le volume de la demande et identifié les 10 best-sellers de l’année. En dixième position, le « sweartshirt court » ferme la marche de ce top 10 derrière les sandales (pas n’importe lesquelles : celles qui affichent un aspect pratique comme les Birkenstocks), les shorts cyclistes (merci les Kardashian) dont les ventes ont augmenté de 78 pour cent cette année, le jean slim qui refuse de mourir et reste en 7eme position (notamment les jeans Joni de Topshop qui ont été les plus recherchés entre les mois de janvier et mars). En sixième position, les petites lunettes de soleil stationnent aux portes du top 5. Celui-ci est composé de : en cinquième position, des claquettes (notamment les claquettes GG Supreme de Gucci), en quatrième position, du manteau matelassé en duvet. Puis, en troisième position, les leggins, populaires dans le mode entier se font voler leur couronne par, en deuxième position : les sacs banane (les sacoches ont eu 80 pour cent de recherches en plus en un an ; Gucci et Topshop ont enregistré les meilleurs ventes) et enfin, en numéro 1 : les sneakers. Pardon, les « Ugly sneakers ». Tout le monde n’a pas eu les moyens ou n’a pu réussir à acquérir les Balenciaga Triple S, mais le phénomène a néanmoins profité à tous, notamment aux Fila Disruptor et aux M2K Tekno de Nike qui se soient placés en tête des ventes.

Credit image : hypebeast, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS