Paris - La maison française Chanel, une des rares marques de luxe encore indépendante, a annoncé lundi avoir frôlé les dix milliards d'euros de ventes en 2018, année où elle a perdu son couturier star Karl Lagerfeld en février dernier.

« Chanel enregistre une nouvelle année exceptionnelle. Nos collections ainsi que nos derniers lancements produits ont connu un immense succès et ont largement contribué à la croissance de notre chiffre d'affaires toutes catégories de produits confondues », a commenté Philippe Blondiaux, directeur financier du groupe, cité dans le communiqué.

L'an dernier, Chanel a vu son chiffre d'affaires progresser de 12,5 pour cent pour atteindre 9,88 milliards d'euros. Son résultat net s'est établi à 1,9 milliard d'euros, soit une hausse de 16 pour cent.

Quant au résultat opérationnel du groupe, il a atteint 2,6 milliards d'euros (+8 pour cent).

Chanel, qui avait levé le voile l'an dernier sur ses performances financières jusqu'alors tenues secrètes, demeure dans le trio de tête mondial des marques de luxe : devant Gucci (groupe Kering) qui a atteint 8,28 milliards d'euros de ventes en 2018, et derrière Louis Vuitton qui a « largement dépassé les 10 milliards de chiffre d'affaires », selon le groupe LVMH.

Chanel indique que ses investissements « ont dépassé le milliard de dollars (soit 890 millions d'euros) en 2018, plus du double du montant investi l'année précédente, reflétant la volonté de développement à long terme de la maison », est-il précisé.

Ces investissements, dans le cadre d'un programme stratégique pluriannuel, visent « à consolider sa chaîne de valeur, à accélérer sa transformation digitale et à confirmer ses engagements sociétaux et environnementaux" et "nous permettront de préserver le statut iconique de la marque Chanel ainsi que son développement sur le long terme ».(AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS