Chanel investit dans Sulapac pour lutter contre le plastique

La société finlandaise Sulapac a séduit Chanel qui a décidé d’entrer au capital de ce fabricant de matière biodégradable. Un signal fort pour la maison de luxe qui atteste ainsi prendre très au sérieux les questions environnementales et éthiques: cet investissement s’inscrit en effet dans une séquence forte: Chanel a ces derniers jours également indiqué vouloir banner fourrures et peaux exotiques de ses créations.

Alors que son défilé des métiers d’art doit se tenir ce mardi 4 décembre à New York, la maison de la rue Cambon occupe également l’actualité sur le front de l’écologie. Dans un communiqué envoyé ce jour aux rédactions, la start-up Sulapac lancée en 2016, indique en effet accueillir Chanel à son capital. Cette jeune firme a été distinguée par de nombreux prix (Green Alley Award en 2018, 2eme prix du Baltic Sea Project, Scanstar Packaging Competition Winner 2018, Sustainable Beauty Awards, lauréate du Substainable Packaging à Paris en 2017, etc.) : la marque finlandaise confirme par ailleurs que Chanel est son premier investisseur issu du monde du luxe et de la cosmétique.

Lutter contre le plastique

La vocation de la start-up est de lutter contre l’accumulation de plastique en mettant en avant un nouveau matériau composé d’éléments biodégradable, sans microplastique, issus de copeaux de bois.« Nous avons établi des normes de très haute qualité pour notre matériau durable, avec l’ambition de remplacer le plastique, et nous sommes très heureux d’accueillir Chanel, une marque leader représentant le segment du luxe le plus exigeant, parmi nos investisseurs, indique Suvi Haimi, la présidente de Sulapac. Chanel est sans aucun doute l’un des précurseurs du secteur du luxe, car ils souhaitent investir dans les dernières innovations, tant dans les matériaux que les technologies durables. »

Chanel utilisera les innovations prodiguées par Sulapac dans son pole cosmétique. La maison française a sorti cette année son premier produit de maquillage – un mascara – en utilisant l’impression 3D à l’échelle industrielle. Cette année, Sulapac a de son coté reçu une subvention européenne d'Horizon 2020 destinée aux PME de l’Union européenne. Parmi les autres investisseurs de cette start-up figurent Lifeline Ventures, Ardent Venture ou encore Planvest. La jeune société organisera sa première levée de fond courant 2019.

Crédit photo : Sulapac, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS