Changement d’actionnaire chez Zadig & Voltaire

Le fonds d’investissement américain TA Associates cède au fonds luxembourgeois Peninsula les 30 pour cent des parts du capital qu’il avait acquis en 2012. Un changement d’actionnaire qui intervient dans la foulée de la nomination du nouveau président de la griffe française, Rémy Baume, qui rentre aussi au capital. Thierry Gillier, le fondateur de Zadig & Voltaire en 1997, en conserve le contrôle.

Le montant de l’opération, qui marque l’entrée de Peninsula en France, n’a pas été révélé, mais on sait que la marque haut de gamme était valorisée en 2012 à 380 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 130 millions, contre 350 millions d’euros aujourd’hui.

« L’horizon d’investissement à long terme de Peninsula et leur expertise dans le commerce de détail sont parfaitement alignés sur les valeurs et l’histoire entrepreneuriales de Zadig & Voltaire. Notre entreprise continue de bénéficier d’un potentiel de développement exceptionnel, notamment en ligne, aux États-Unis et en Asie », a déclaré Thierry Gillier dans un communiqué.

Zadig & Voltaire va poursuivre son développement

De son côté, Stefano Marsaglia, cofondateur et associé directeur chez Peninsula, déclare : « Nous suivons de près le développement de Zadig & Voltaire depuis longtemps, et nous sommes ravis de nous associer à Thierry Gillier, la directrice artistique Cecilia Brönström, Rémy Baume et toute l’équipe de direction. La vision de Thierry a conduit Zadig & Voltaire de sa création à devenir l’une des plus grandes marques modernes de luxe françaises, et nous partageons ses ambitions. Nous sommes impatients de contribuer au succès futur de Zadig & Voltaire, et de tirer parti de notre expertise de vente au détail et de notre réseau mondial pour aider l’entreprise à réaliser son plein potentiel. »

photo Zadig & Voltaire

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS