Le groupe industriel Chargeurs a enregistré un bénéfice net en hausse de 10,1 pour cent au premier semestre, porté en particulier par deux acquisitions et des ventes plus rentables, dans un contexte "volatil" a-t-il annoncé jeudi.

Le bénéfice net a atteint 15,3 millions d'euros sur le semestre, contre 13,9 millions d'euros un an plus tôt, selon son communiqué. Le bénéfice opérationnel courant a progressé moins vite, de 5,5 pour cent à 24,8 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en hausse de 1,9 pour cent à 287 millions d'euros.

"Ce premier semestre illustre une nouvelle fois l'amélioration continue du profil de croissance rentable du groupe, portée par la croissance des volumes et l'amélioration du mix prix", a estimé le groupe dans un communiqué.

Au premier semestre, le groupe a en outre acquis un spécialiste britannique de la communication visuelle et PCC Interlining, un groupe spécialisé dans les matériaux de performance destinés à la mode représentant plus de 75 millions d'euros de chiffre d'affaires en année pleine.

Sa principale division "Protective Films", qui compte pour plus de la moitié de son chiffre d'affaires, stagne avec un résultat opérationnel courant égal à celui du premier semestre 2017, en raison d'un effet de change défavorable et d'un fort effet de base, explique Chargeurs. Dans ce secteur, le groupe souligne sa "prudence à court terme" dans un contexte macroéconomique et géopolitique "plus volatil".

La division "fashion technologies" affiche une hausse de 50 pour cent de son résultat opérationnel courant grâce à une forte activité commerciale et à l'acquisition de PCC Interlining.

Au titre des perspectives, le groupe indique s'attendre à une croissance de son chiffre d'affaires en 2018 et réitère son objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2022. (AFP)

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS