• Home
  • Actualite
  • Business
  • Chargeurs se finance « vert »

Chargeurs se finance « vert »

By Odile Mopin

17 déc. 2020

Business

Le groupe lainier français vient de finaliser un financement privé, d’un montant de 100 millions d’euros. Ce placement obligataire (Euro PP), remboursable in fine, intègre pour la première fois deux engagements environnementaux et sociétaux, choisis par les grands axes structurant de la démarche RSE du groupe : la réduction du taux de fréquence des accidents et l’augmentation de la part du chiffre d’affaires réalisée avec des produits vertueux.

L’objectif de cet emprunt est d’accélérer l’expansion de Chargeurs, notamment de poursuivre sa croissance externe, sa stratégie d’investissement, dans le cadre du programme Leap Forward 2025, qui sera présenté en février 2021. Le groupe industriel diversifié (négoce de laine, entoilage, création d’une branche lainière santé fabriquant masques et gel , film de protection, supports textiles techniques dédiés au domaine de la publicité, de communication visuelle et de l’événementiel) a racheté depuis quelques années quelques pépites renforçant ses activités : l’américain PCC Interlining en 2018, plus récemment du britannique Leach spécialisé dans le textile technique, et trois sociétés axées dans la conception de projets pour les musées, regroupées dans une nouvelle entité : Chargeurs Creative Collection. Le groupe dirigé par Michaël Fribourg dispose encore d’un site d’entoilage en France, la Lainière de Picardie, qui chapôte les filiales internationales tissant un réseau mondial sur ce produit, méconnu du grand public, mais indispensable à la tenue de tout vêtement en chaîne et trame.

Son pôle lainier, Chargeurs Luxury Materials a lancé en 2017 son label éco-responsable Nativa Precious Fiber (anciennement Organica Precious Fiber), permettant de certifier des fibres d’excellence. Le label s’appuie sur la technologie blockchain, et garantit une traçabilité de la laine et un contrôle strict tout au long de la chaine de valeur. Le chiffre d’affaires de Chargeurs s’établissait en 2019 à 626,2 millions d’euros dont environ la moitié réalisé dans la laine peignée et l’entoilage.

Crédit : Pexels