Les dirigeants de la société Desmazières, propriétaire de l'enseigne de chaussures ChaussExpo, ont annoncé mercredi un projet de fermeture de 35 magasins et la suppression de 124 postes lors d'un Comité d'entreprise au siège de Lesquin (Nord), a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

"L'annonce de ce plan est soumis à négociation", a déclaré à l'AFP le directeur général Jean Petit, précisant que la société possédait un parc de 223 magasins en France.

Les fermetures pourraient intervenir "d'ici la fin de l'année" tandis que onze postes pourraient être créés au siège, a dit M. Petit.

La société, "confrontée à l'environnement fortement concurrentiel du marché de la chaussure", a été placée en redressement judiciaire en février, d'après un communiqué de la société.

En 2017, un premier plan social avait touché l'entreprise, avec la fermeture de 29 magasins et le départ de plus de 80 employés.

"Je n'ai pas été surpris. La famille Desmazières, avec sa stratégie, va nous laisser dans une situation très compliquée", a réagi auprès de l'AFP Luc Dubois, délégué syndical Force ouvrière (FO), à l'annonce de ce "plan de redressement", selon les termes de la direction.(AFP)