• Home
  • Actualite
  • Business
  • Côte d'Ivoire/coton: légère hausse de la production 2017, après une baisse de 30 pour cent
Côte d'Ivoire/coton: légère hausse de la production 2017, après une baisse de 30 pour cent

Business

Côte d'Ivoire/coton: légère hausse de la production 2017, après une baisse de 30 pour cent

By AFP

6 nov. 2017

La récolte de coton de la Côte d'Ivoire, quatrième producteur africain a connu une légère hausse, au cours de la campagne 2017, a annoncé lundi le Conseil coton-anacarde (CCA) qui prévoit une augmentation en 2018.

"La campagne 2016-2017 s'est soldée par une légère hausse de 5,7 pour cent de la production qui est passée de 310.177 tonnes en 2015-2016 à 328.090 tonnes en 2016-2017" a déclaré le président du coneil d'administration de la filière, Mamadou Bamba, à l'ouverture officielle de la campagne 2017-2018. Près de 87 milliards de FCFA (environ 133 millions d'euros) ont été perçus par les producteurs en 2017 pour un prix d'achat de 265 FCFA/kg (40 centimes d'euros) contre 77,2 milliards de FCFA (116 millions d'euros) lors de la campagne écoulée 2015-2016.

Les prévisions pour la campagne 2017-2018 en Côte d'Ivoire qui "s'ouvre dans un contexte international caractérisé par une légère hausse de la production mondiale" sont de 340.968 tonnes, alors que le prix d'achat aux paysans a été maintenu à 265 FCFA/kg (40 centimes d'euros).

La filière a annoncé la mise en place "d'un fonds de soutien" de 21 milliards FCFA (32 millions d'euros) financé par l'Etat et les sociétés cotonnières afin de faire face aux difficultés, notamment une mévente ou une catastrophe au cours d'une campagne. Ce plan prévoit aussi une relance de la filière de transformation du coton sur son sol. "Ce fonds nous permettra de nous passer des subventions de l'Etat et aidera la filière de s'auto-gérer" a expliqué Adama Coulibaly, directeur général du Conseil coton-anacarde (CCA).

M. Coulibaly a également annoncé que la Côte d'Ivoire va "abriter en décembre 2018, la 77e plénière du comité consultatif international du coton, l'organe qui gère la filière au plan mondial, c'est l'équivalent de l'Opep du coton".

Le Burkina Faso (plus de 600.000 T), le Mali (plus de 600.000 T) et le Bénin (plus de 350.000T) sont les plus gros producteurs africains de coton devant la Côte d'Ivoire. (AFP)