• Home
  • Actualite
  • Business
  •  Dans le collimateur de Pékin, Alibaba annonce le montant de son programme de rachat d'actions

 Dans le collimateur de Pékin, Alibaba annonce le montant de son programme de rachat d'actions

By AFP

22 mars 2022

Business

Photo Credit : Alibaba.

Pékin - Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a annoncé mardi porter à 25 milliards de dollars son programme de rachat d'actions, au moment où un durcissement réglementaire en Chine a fait fondre sa capitalisation.

Depuis fin 2020, les autorités chinoises se montrent particulièrement intransigeantes contre des pratiques auparavant largement tolérées dans le secteur du numérique en matière de collectes de données et de concurrence.

Longtemps considéré en Chine comme un modèle de réussite pour les entreprises, Alibaba avait été le premier à subir la vindicte des pouvoirs publics et a écopé notamment d'une amende de 2,3 milliards d'euros l'an dernier.

Selon l'agence Bloomberg, ce durcissement réglementaire, qui a ébranlé tout un pan dynamique de l'économie chinoise, a fait perdre à Alibaba quelque 470 milliards de dollars (427 milliards d'euros) de capitalisation boursière. Pour apaiser les actionnaires, le groupe basé à Hangzhou (est) a annoncé porter à 25 milliards de dollars (22,7 milliards d'euros) ses rachats d'actions.

En août, Alibaba avait déjà relevé ce montant de 10 à 15 milliards de dollars. La mesure a rassuré mardi les marchés : l'action a gagné plus de 11 pour cent à la Bourse de Hong Kong.

Ralentissement de la croissance des ventes

Outre le tour de vis réglementaire imposé par le gouvernement, Alibaba est confronté à une myriade de difficultés dont un ralentissement de la croissance de ses ventes.

Le groupe fondé par le fantasque Jack Ma avait fait état le mois dernier d'un bénéfice net en chute de 74 pour cent au troisième trimestre de son exercice décalé. La stratégie zéro Covid menée par les autorités, qui mène parfois à des confinements ou des fermetures préventives d'entreprises, perturbe par ailleurs les chaînes d'approvisionnement, les livraisons et freine ainsi la demande. Alibaba doit aussi faire face à une intensification de la concurrence de rivaux locaux comme JD.com ou Pinduoduo. (AFP)