La plateforme chinoise de vente en ligne Pinduoduo, ambitieuse rivale du géant du secteur Alibaba, entend lever plus de 1 milliard de dollars à Wall Street pour poursuivre son onéreuse expansion, a-t-elle annoncé, après son introduction mi-2018 à la Bourse new-yorkaise.

L'entreprise shanghaïenne, spécialiste des ventes d'articles à très bas prix, a indiqué mardi dans un communiqué boursier son intention d'émettre quelque 37 millions de nouvelles actions, auxquelles s'ajouteraient 14,8 millions de titres cédés par des actionnaires existants.

Au cours actuel sur le Nasdaq, avoisinant 29 dollars, l'opération pourrait permettre au groupe de lever environ 1,5 milliard de dollars, selon un calcul de l'agence Bloomberg.

Fondé en 2015 par un ex-employé de Google, le multi-entrepreneur Colin Huang, Pinduoduo avait connu un démarrage fulgurant, réussissant à se faire une place entre Alibaba et JD.com, les deux mastodontes du marché de l'e-commerce en Chine.

Sa recette: permettre à ses usagers de participer à des achats groupés d'articles de consommation courante, des ustensiles de cuisine aux chaussettes en passant par l'alimentaire, les ventes groupées permettant d'obtenir in fine des prix extrêmement bon marché.

Ce créneau de prix cassés a notamment assuré sa renommée parmi les classes populaires et dans les régions rurales. D'autant que Pinduoduo, avec ses fonctionnalités de réseau social, encourage ses clients à s'associer entre eux, avec amis et parents, pour décrocher des prix plus avantageux.

Signe de ses ambitions, Pinduoduo a fait son entrée sur le Nasdaq en juillet dernier, levant au passage 1,6 milliard de dollars.

Les nouveaux fonds que la plateforme entend lever à Wall Street serviront "à améliorer et à étendre ses opérations (...) y compris via de potentiels investissements stratégiques et acquisitions", a souligné le communiqué, sans précision.

Pinduoduo, qui revendiquait fin septembre quelque 385,5 millions d'utilisateurs actifs (un nombre plus que doublé en un an), enregistre quelque 50 milliards de dollars de transactions annuelles sur sa plateforme.

Le groupe a engrangé au 3e trimestre 2018 (clos fin septembre) un chiffre d'affaires de 491 millions de dollars, encore modeste mais multiplié par huit sur un an. Il peine cependant à être rentable, avec une perte trimestrielle de 160 millions de dollars sur la même période.

Pinduoduo, parfois comparé à l'américain Costco, a vu son titre à Wall Street grimper de quasiment 50 pour cent depuis son introduction en juillet. Mais l'action plongeait de plus de 6 pour cent mercredi après l'annonce du groupe.(AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS