• Home
  • Actualite
  • Business
  • En avril, le marché de l’habillement enregistre une hausse mais reste en difficulté

En avril, le marché de l’habillement enregistre une hausse mais reste en difficulté

By Julia Garel

3 mai 2022

Business

charlesdeluvio, Unsplash

« Avril, premier mois positif de l’année », a annoncé lundi l’Alliance du commerce dans son rapport consacré au marché de l’habillement. Des chiffres encourageants pour les commerçants du secteur, car ils dépassent enfin ceux de la période de pré-pandémie.

L'augmentation reste légère, mais elle est là. Globalement, les enseignes de l’habillement, analysées par le Panel Retail Int. pour l’Alliance du Commerce, ont enregistré au cours du mois d’avril 2022 une hausse de leur chiffre d’affaires de 1,1 pour cent en magasin par rapport à avril 2019. « Même si elle est faible, nous ne pouvons que nous réjouir de la hausse du chiffre d’affaires en magasin constatée au mois d’avril », a déclaré Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du Commerce, dans un communiqué.

Les zones d’activités commerciales/retail park et les centres-villes enregistrent quant à eux « une belle performance », affichant respectivement une augmentation de leur chiffre d’affaires de 3,4 pour cent et de 2,6 pour cent. Par ailleurs, le retour des touristes en France se fait sentir au sein des grands magasins qui constatent une augmentation de leur chiffre d’affaires de 4,3 pour cent ce mois-ci. Enfin, les magasins d’outlet ont particulièrement séduit et enregistrent la plus forte progression : +12,7 pour cent de son activité en avril. « L’attrait marqué des consommateurs pour l’outlet reflète les préoccupations de pouvoir d’achat », souligne l’Alliance du Commerce.

Bien que les magasins de l’habillement et du textile enregistrent en avril une légère hausse de 1,1 pour cent, le poids de cette augmentation dans le chiffre d’affaires annuel reste faible, le secteur affichant un retard enregistré depuis le début de l’année de moins 10,3 pour cent par rapport à 2019.

Par ailleurs, le mois d’avril présente également des valeurs négatives. Les centres commerciaux de périphérie demeurent en difficulté avec un chiffre d’affaires en baisse de 3 pour cent, tandis que la fréquentation en magasin reste toujours en recul : moins 13,5 pour cent en avril comparé à 2019 (moins 6,8 pour cent pour les zones d’activités commerciales/retail park).

Enfin, du côté des ventes en ligne, l'augmentation au cours du mois d’avril est importante, +79 pour cent comparé à 2019. Mais cette donnée positive masque une diminution de 54 pour cent par rapport au mois d’avril 2021.  

« La nomination d’un Ministre spécifiquement en charge du commerce »

Le secteur de l’habillement demeure ainsi toujours en difficulté. Et le contexte d’une progression de l’inflation ainsi que son impact sur le pouvoir d’achat des consommateurs, ternissent les mois à venir. C’est pourquoi, à l’approche de formation prochaine d’un nouveau gouvernement, Yohann Petiot affiche le souhait de « la nomination d’un Ministre spécifiquement en charge du commerce ». 

« Dans ce contexte économique très incertain, nous rappelons la nécessité de construire avec les pouvoirs publics un plan de développement du commerce à l’horizon 2030, déclare le directeur général de l’Alliance du Commerce. Le Président de la République et le gouvernement qui sera prochainement nommé doivent être pleinement mobilisés dans le soutien à notre secteur. Ce plan devra prendre en compte tous les commerces, quelles que soient leur taille ou leur localisation, et être accompagné de moyens financiers à la hauteur des enjeux. Le secteur du commerce doit doubler son niveau d’investissement en passant de 11 à 22 milliards d’euros par an. »

Alliance du Commerce
Commerce