(publicité)
(publicité)
En France, un tiers des avis sur internet seraient faux

Alors que le commerce en ligne rencontre de plus en plus de succès auprès des internautes, l’e-réputation devient également toujours plus importante. Les avis des utilisateurs peuvent faire ou défaire un business en un seul clic. Selon la Direction de la répression des fraudes, 74 pour cent des internautes ont déjà abandonné une intention d'achat à la suite d'un avis négatif et 41 pour cent ont, au contraire conclu un achat après avoir lu un commentaire positif. De quoi prendre au sérieux les avis laissé sur internet. Sauf que 35 pour cent de ces opinions d’internautes seraient tout simplement faux.

C’est ce que révèle une étude menée par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) pour l'année 2016. "Les enquêteurs ont pu constater que certains professionnels se faisaient passer pour des consommateurs dans le but de valoriser, de manière déloyale, leur entreprise. Ce comportement a été noté en particulier dans le secteur de l’hôtellerie, dans certains organismes de formation mais aussi dans les services entre particuliers" explique la DGCCRF.

Certains n’hésiteraient pas non plus à salir la réputation de leur concurrents sur la toile. Cependant, la pratique des faux avis ne cesse de baisser puisqu’en 2014, ce sont 44,8 pour cent des avis en ligne qui étaient faussés.

Photo : Facebook Alibaba -