Escada a annoncé un nouveau plan de restructuration qui prévoit le licenciement d’au moins 200 personnes, soit 10 pour cent du total de l’effectif.

La majorité des licenciements, jusqu’à 150, se produiront dans le centre d’Ascheim, situé près de Munich. Ce nouveau programme de rationalisation des coûts à long terme a été appelé Journey to excellence (Voyage vers l’excellence). Le directeur général d’Escada, Jörg Wahlers, estime que les licenciements auront lieu au cours des prochaines années.

En 2009, la famille indienne Mittal rachetait Escada au bord de la faillite. Sans expérience dans le secteur de la mode, Megha Mittal, de 33 ans, recherchait des investisseurs pendant plus d’un an jusqu’à ce qu’il ne mette la main sur la marque de mode allemande.

Escada a annoncé un plan ambitieux sur six ans, sous la direction de Bruno Sälzer, ancien directeur d’Hugo Boss. Il s’est fixé comme objectif d’atteindre la barre des 500 millions d’euros à moyen terme. En 2012, le groupe a enregistré 320 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Après le rachat d’Escada, la famille Mittal a continué à incorporer des actifs à son patrimoine. En 2015, celle-ci a fait une nouvelle acquisition dans le secteur de la mode et Megha Mittal est devenu actionnaire minoritaire dans le capital de la marque britannique Peter Pilotto.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS