• Home
  • Actualite
  • Business
  • Etsy va s’offrir la plateforme de mode de seconde main Depop

Etsy va s’offrir la plateforme de mode de seconde main Depop

By Odile Mopin

2 juin 2021

Business

Depop

La plateforme américaine d’e-commerce pour les créateurs indépendants Etsy a annoncé ce 2 juin qu’elle allait acquérir Depop pour un montant de 1,63 milliards de dollars (1,3 milliard d’euros). La transaction devrait avoir lieu au cours du troisième trimestre 2021.

Le site spécialisé dans la seconde main cible particulièrement les jeunes, offrant ainsi une offre complémentaire à l’entreprise newyorkaise, souvent qualifiée de « sites des bobos » pour sa sélection d’objets uniques d’artisans à « chiner ». Le britannique Depop restera basé à Londres et fonctionnera comme une place de marché autonome gérée par son équipe dirigeante actuelle, indique le communiqué d’Esty.

En 2020 le volume de marchandises de Depop s’est élevé à 650 millions de dollars (532,5 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros ( 57,3 millions d’euros). Le taux de croissance du site est de 80 pour cent depuis 2017.

Etsy table sur la position très distinctive de Depop dans le domaine de la revente : environ 90 pour cent de ses utilisateurs actifs ont moins de 26 ans, un gros atout quand on sait que les jeunes consommateurs sont les plus grands adeptes de la mode de seconde main. Depop, qui aligne des antennes aux Etats-Unis, notamment à New York et Los Angeles, se place parmi le top 10 des sites d’e-commerce les plus visités par les consommateurs « Gen Z » américains.

« Depop est une entreprise avec une communauté passionnée, une offre très différenciée d’articles uniques, et nous pensons qu’elle dispose d’un important potentiel d’expansion (…) Nous voyons d’importantes opportunités d’expertise partagée et de synergies de croissance dans cette opération », a commenté Josh Silverman, le PDG d’Etsy.