(publicité)
(publicité)
Etude de cas : Zoom sur Primark et sa responsabilité dans la mode

Primark, la chaîne de mode irlandaise qui appartient au groupe Associated British Foods (ABF), est considérée comme une des plus importantes marques de fast-fashion de ces dernières années. Plus connue pour ses prix low cost et l’amplitude de son offre, "Amazing fashion, amazing prices", l’enseigne s’est développée à travers l'Europe et aux États-Unis. Cependant, en dépit de son succès, Primark lutte pour contrer l’idée des consommateurs qui pensent qu’une marque de fast-fashion ne peut être en même temps durable et éthique .

À la suite de l'effondrement tragique de l’usine Rana Plaza au Bangladesh, l'accident le plus mortel de l'histoire de l'industrie du vêtement, de plus en plus de gens ont commencé à se demander comment un t-shirt coûtant 1,50 euros pouvait être fabriqué de façon responsable. Le 24 avril 2013, un bâtiment abritant cinq usines de vêtements fabriquant des produits pour environ 28 marques s'est effondré à proximité de Dhaka, au Bangladesh, coûtant la vie à 1 138 employés et blessant plus de 2 000 personnes. La tragédie n'a pas seulement suscité un appel à l'industrie internationale de la mode pour s’unir et protéger les personnes les plus vulnérables travaillant dans les chaînes d'approvisionnement - c'était aussi un appel immédiat à l'activité de Primark, issue de New Waves Bottoms, fournisseur du Rana Plaza, pour examiner de plus près son éthique et son CSR, pour voir ce qui pourrait être amélioré.

Etude de cas : Zoom sur Primark et sa responsabilité dans la mode

Primark figure parmi les premières enseignes de mode à avoir signé l'Accord sur les incendies et la sécurité des bâtiments au Bangladesh, lancé par IndustriALL et UNI Global Union. Elle a également été l'une des premières à s'assurer que les victimes de l'usine et les familles touchées par l'effondrement reçoivent une indemnisation financière et une aide alimentaire juste après la catastrophe. Primark s'est engagé à accorder une compensation financière à court et long terme aux personnes touchées par l'effondrement de l'usine et a versé un total de 14 millions de dollars à ce jour - dont 11 millions distribués aux travailleurs et aux familles employés par son fournisseur, New Waves Bas. Depuis, Primark a continué à travailler avec des partenaires locaux et des organisations à but non lucratif pour s'assurer que les fonds ou le soutien qu'ils accordent aux travailleurs et à leurs familles, seraient sécurisés et disposeraient de conseils financiers. En outre, le détaillant irlandais a lancé le « Pashe Achi Project» pour s'assurer que les bénéficiaires de l'indemnisation puissent avoir accès à leur compensation financière et soient conscients de leurs droits.

Ce court métrage montre le travail de Primark avec les organisations locales pour soutenir les travailleurs et les familles de New Wave Bottoms, l'usine qui fabrique pour Primark dans le bâtiment Rana Plaza, avec une compensation à long terme.

Quelles mesures ont été prises par Primark concernant la responsabilité après le Rana Plaza ?

Enfin, Primark a également présenté son programme d'enquêtes structurelles au Bangladesh pour évaluer l'intégrité des usines. Primark compte actuellement une équipe de plus de 80 experts spécialisés dans la durabilité, la mode éthique et la formation des travailleurs au sein de leur équipe de commerce éthique. Ces équipes, basées dans ses neuf principaux sites d'approvisionnement, tels que la Chine, l'Inde, le Bangladesh et la Turquie, jouent le rôle « d’espions » pour la chaîne, selon Katharine Stewart, directrice du commerce éthique et de la durabilité environnementale de Primark. La marque irlandaise visite régulièrement les usines où il détient un rôle de «chef de file» en ce qui concerne l'Accord et est en contact fréquent avec toutes les autres usines qui lui fournissent. Mais les initiatives éthiques et durables de Primark vont bien plus loin que le Rana Plaza.

Contrairement aux concurrents de la fast fashion, tels que H&M, qui ont communiqué ouvertement leurs initiatives durables au public à travers des campagnes comme «Close the Loope», Primark est resté relativement calme en termes de durabilité, d'éthique et de droits du travail. Depuis peu la marque développe son programme Sustainable Cotton. En effet, Primark travaille avec CottonConnect et l'Association des femmes indépendantes (SEWA) pour soutenir plus de 11 000 cultivatrices de coton en Inde et accroître l'intérêt des consommateurs pour les pratiques éthiques et durables. De plus, la chaîne a décidé de communiquer davantage sur ses engagements à produire une mode responsable.

Etude de cas : Zoom sur Primark et sa responsabilité dans la mode

"Auparavant, quand on ne disait rien, les gens croyaient que nous n’étions pas une marque durable, alors que nous essayions simplement de trouver le bon moment pour le communiquer ", explique Stewart. "Ce n'est pas nouveau, c'est comme d'habitude et nous le faisons depuis très longtemps. Mais maintenant, nos clients nous le demandent, nous en parlons plus ... surtout que nos clients vieillissent et ils veulent en savoir plus. "Au fil des ans, Primark a mis en place une série de stratégies et d'initiatives pour améliorer les conditions de ses travailleurs en usines, réduire l’empreinte de carbone et l’utilisation de produits chimiques, de l'eau, ainsi que sa production de déchets à l'aide de matériaux plus durables.

«Notre objectif est de fournir des aliments et des vêtements sûrs, nutritifs et abordables. En faisant bien les choses, nous savons que nous contribuons à améliorer la vie de millions de personnes ", déclare George Weston, Directeur Général de Associated British Foods, société mère de Primark dans le rapport de Responsabilité d'Entreprise ABF 2016." Cependant, il n’est pas simple pour les personnes qui sont en dehors de la société de se rendre compte de ce que nous faisons, étant donné le large éventail de nos activités. » C'est pourquoi aujourd’hui nous commençons à voir comment nous pouvons mieux mesurer ce que nous faisons afin de fournir plus de crédibilité et et une preuve tangible de notre impact ".

Les efforts de Primark en durabilité sont-ils suffisants pour marquer la différence ?

Este-ce que Primark en fait assez? FashionUnited fait part de son point de vue dans son qui explore la durabilité et les initiatives éthiques des marques. Lisez l’article de Primark concernant son investissement dans la mode responsable en anglaisici.

Cliquez ici pour l'Etude de cas complète en anglais sur la durabilité de Primark.

Avant-propos de Vivian Hendriksz, Author & Senior UK Editor chez FashionUnited:
Cette étude de cas approfondie sur les efforts sociaux et durables de Primark vise à souligner la complexité et les difficultés rencontrées pour apporter des changements systémiques dans l'industrie mondiale de la mode. Elle souligne également les opinions opposées à savoir si la durabilité et la fast fashion peuvent aller de pair.

Etude de cas : Zoom sur Primark et sa responsabilité dans la mode

Crédits:

  • Photo principale: magasin Primark à Manchester. Crédit: Primark.
  • Le desastre du Rana Plaza: AFP. Crédit: Zakir Hossain Chowdhury / ANADOLU AGENCY
  • Podcast: Primark offre une indemnisation aux victimes de l’usine de Dhaka. Crédit: PRI’s The World
  • Vidéo: PRIMARK | Rana Plaza: Kushi Mela. Crédit: Primark
  • Milan, magasin Primak à Milan. Crédit: Primark
  • Milan, intérieur du magasin de Primark à Milan. Crédit: Primark.