• Home
  • Actualite
  • Business
  • Etude Fevad : les cyberacheteurs aussi sont de plus en plus éco-responsables

Business

Etude Fevad : les cyberacheteurs aussi sont de plus en plus éco-responsables

By Odile Mopin

10 nov. 2020

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) vient de publier avec le cabinet KPMG la quatrième édition de son étude dédiée à l’innovation dans le e-commerce. Ce dernier cru, baptisé « E-commerce et RSE : the green deal », apporte une réflexion inédite sur la RSE dans ce secteur. Cette étude, qui s’appuie sur des enquêtes réalisées auprès de cyberacheteurs et e-marchands et sur le témoignage d’acteurs clés du e-commerce en France révèlent que les cyberacheteurs ont une conscience de plus en plus « green ». La crise sanitaire a agi comme un accélérateur de cette tendance, dans le monde du commerce virtuel, comme dans le marché physique.

En effet, 70 pour cent du panel interrogé disent privilégier les sites qui mettent en avant une démarche responsable. Concrètement, 53 pour cent déclarent aujourd’hui tenir compte de critères environnementaux, responsables ou éthiques dans leurs habitudes de consommation en ligne. Une proportion qui monte à 62 pour cent parmi la génération Y. Cette prise de conscience se traduit par diverses démarches, comme le regroupement des commandes afin de limiter les livraisons, la préférence pour des sites de proximité (et donc français), ou encore le choix de produits issus de l’économie circulaire : 45 pour cent des e-consommateurs ont ainsi déjà acheté un produit reconditionné, recyclé ou de seconde main, et 94 pour cent déclarent trier les emballages des commandes pour leur recyclage. Le prix reste toutefois le facteur clé de décision, avec les trois-quarts des cyberacheteurs qui ont acheté des produits d’occasions pour des raisons budgétaires plus qu’environnementales.

Parallèlement, les e-commerçants s’emparent du sujet : 81 pour cent d’entre le disent prioritaire dans leur stratégie. Ainsi, 80 pour cent des e-marchands ont déjà ou sont en train de mettre en place des initiatives environnementales en matière d’information du consommateur, de réduction de l’empreinte environnementale de leur activité ou encore de prise en compte de démarches écoresponsables dans le choix des partenaires.

La crise sanitaire semble agir comme un catalyseur de tendances. A commencer par le simple fait qu’elle accélère actuellement la digitalisation des commerces physiques, de la commande en ligne et de la livraison à domicile.

« Toutes nos études le montrent : les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux engagements RSE des entreprises. Les sites de e-commerce l’ont bien compris, et beaucoup d’entre eux ont décidé d’en faire un axe stratégique de développement. Répondre aux nouvelles attentes des clients en matière d’éco-responsabilité fait très clairement partie des grands défis à relever pour les acteurs du e-commerce. Ceux qui y parviendront avec succès seront certainement en position de se créer de nouvelles opportunités et un avenir meilleur », a commenté dans un communiqué Marc Lolivier, le Délégué général de la FEVAD.

Crédit: Zalando