FashionUnited lance l'index Global Top 200 Entreprises de Mode

FashionUnited lance sa série semestrielle “Global Top 200 Entreprises de Mode” qui inclue les entreprises les plus importantes du secteur de la mode du monde entier. Le classement complet présente les 200 entreprises de mode par capitalisation de marché et inclue aussi bien les entreprises publiques que privées.

À première vue, les entreprises publiques arrivent en tête de liste au niveau international. De façon plus générale, les entreprises de mode de capital privé valent 30 pour cent de moins en termes de valeur de marché par rapport à leurs paires qui cotisent en bourse, due à une baisse de liquidité.

Une entreprise de mode sur 10 parmi les meilleures cotise en bourse

Parmi les dix principales entreprises qui figurent au sein de FashionUnited Global Top 200 Entreprises de Mode, neuf entreprises sont publiques. L’analyse de FashionUnited signale la baisse de liquidité comme facteur principal qui détermine les dix premières entrées de l’index.

Une autre tendance apparait avec cette analyse: les entreprises de mode publiques en tête du classement incluent les conglomérats de luxe comme LVMH ou Kering ; les entreprises de fast fashion (Inditex, H&M) ; les marques de sport (Nike, Under Armour, Adidas) et les groupes diversifiés (VF, L Brands).

Quant aux entreprises privées les plus importantes, on retrouve des labels du luxe comme Chanel, les Montres Tudor, Lao Feng Xiang, Swarovski ou Armani, ou des groupes propriétaires de marques de fast fashion comme Primark, C&A ou Arcadia. Il existe peu de marques de mode sportives de propriété privée qui se trouvent parmi les leaders du monde de la mode.

Les Etats-Unis, l’Italie et la France: des paradis pour les entreprises de mode publiques et privées

La majorité des entreprises du classement ont leur siège situé aux Etats-Unis. D’ailleurs, 38 pour cent d’entre elles sont des entreprises étatsuniennes. Les sous-secteurs les mieux cotés aux Etats-Unis offrent un panorama équilibré de chaînes de grands magasins, de mode sportive, de luxe et de fast fashion. « Il n’existe pas de sous-secteur dominant dans la mode dans ce pays », souligne le Département d’Intelligence des Activités de FashionUnited.

Le second pays le plus représenté dans la liste Global FashionUnited Top 200 Entreprises de Mode est l’Italie, avec un total de 23 entreprises nationales et 12 pour cent du total. 74 pour cent (soit 17 sur 23) des entreprises dont le siège est situé en Italie sont des monobrands de mode de luxe ou des conglomérats.

Le Royaume-Uni se hisse à la troisième place avec un total de 21 entreprises sur 200, soit 10,5 pour cent. Le luxe est le sous-leader de l’industrie au Royaume-Uni, avec un total de sept entreprises sur 21 (33,3 pour cent). Par contre, les cinq détaillants de fast fashion représentent 23,8 pour cent. Le reste des marques britanniques faisant partie du classement sont des marques de mode diversifiées et opérateurs de grands magasins.

Avec 17 entrées, soit 8,5 pour cent du total, la France est le quatrième pays représenté dans le Global FashionUnited Top 200 Entreprises de Mode. La France est un lieu sûr pour les marques de luxe, soit 64,7 pour cent de l’industrie de la mode française.

À noter que 76,5 pour cent des entreprises de mode en France sont privées. La France est démarquée par la Suisse à ce sujet, puisque sept des neufs entreprises suisses inclues dans la liste sont de propriété privée. Mis à part Tally Weijl et Charles Vogele, toutes les entreprises suisses (77,8 pour cent) sont des marques de luxe.

Le cinquième pays le plus représenté du classement est l’Allemagne avec 14 entreprises (soit 7 pour cent). Quatre d’entre elles sont des marques de sport et trois sont des entreprises de fast fashion.

 

Avis Légal

Les entreprises privées sont sélectionnées sur l’ensemble de notre base de données. Les documents sont présentés à la Chambre de Commerce locale et les communiqués sont des communiqués publics. L’information divulguée est limitée dans le cas des sociétés privées, la valeur de marché de ces entreprises reste une estimation.

Le contenu de ce site, comprenant les informations, les évènements, données et autres, est fourni par FashionUnited en tant qu’information exclusive et n’est pas destinée à des fins commerciales. Le contenu de ce site est inapproprié pour toute transaction ou commerce. Il ne s’agit pas non plus de conseils concernant un quelconque investissement.

FashionUnited n’est pas responsable des erreurs, des inexactitudes ou des retards éventuels dans le contenu. FashionUnited renonce expressément a toute garantie, implicite ou explicite, concernant la précision du contenu.


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS