Tokyo - Le géant japonais du prêt-à-porter Fast Retailing (Uniqlo) a dévoilé jeudi l'étendue des ravages de la pandémie de coronavirus sur son activité, qui l'a forcé à abaisser ses prévisions 2019/20 et lui a causé une perte nette sur le trimestre écoulé.

Le groupe table désormais sur un bénéfice net de 85 milliards de yens (près de 700 millions d'euros), ce qui représenterait une chute de 47,7 pour cent sur un an et 15 milliards de yens de moins que sa précédente prévision, selon un communiqué.

C'est la troisième fois sur son exercice en cours, démarré en septembre 2019, que Fast Retailing abaisse ses objectifs annuels. Il a aussi révisé en baisse son objectif de bénéfice d'exploitation annuel, passé de 145 à 130 milliards de yens (1 milliard d'euros), ce qui signifierait un plongeon de 50 pour cent sur un an. Il s'attend par ailleurs à un déclin de 13,1 pour cent de son chiffre d'affaires en 2019/20, à 1.990 milliards de yens (16,4 milliards d'euros), soit 100 milliards de yens de moins que sa précédente prévision.

Très présent en Chine, premier pays à avoir été affecté par le Covid-19, Fast Retailing a été touché dès janvier par la pandémie, qui l'a obligé à fermer temporairement des centaines de ses magasins dans le monde entier par la suite. Il a ainsi accusé une petite perte nette de 9,82 milliards de yens (80,6 millions d'euros) sur son troisième trimestre, de mars à fin mai, à l'heure des confinements en Europe et aux Etats-Unis, tandis que son premier marché, le Japon, était sous état d'urgence en avril-mai.

Il a aussi subi une perte d'exploitation sur le trimestre écoulé (-4,3 milliards de yens), tandis que ses ventes ont chuté de 39,4 pour cent sur un an à 336,4 milliards de yens (2,8 milliards d'euros).

Concernant sa marque phare Uniqlo, Fast Retailing dit avoir observé un "début de reprise" des ventes au Japon à partir de la mi-mai, devenue "significative" en juin, où il a par ailleurs commencé à vendre des masques respirants que les Japonais s'arrachent. Le groupe s'est aussi félicité de la vigueur des ventes en ligne de Uniqlo au Japon sur le trimestre écoulé (+47,7 pour cent sur un an), ainsi que sur le rebond "plus rapide que prévu" de ses activités en Chine.(AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS