Le groupe de luxe italien Salvatore Ferragamo, qui a connu en 2016 un profond renouvellement de sa direction, a annoncé vendredi viser à moyen terme une hausse de son chiffre d'affaires à un rythme double de celui du marché.

La maison florentine, qui n'a pas donné d'éléments chiffrés, prévoit également une amélioration de sa profitabilité, tant de la marge opérationnelle que de l'Ebitda, en maintenant un contrôle étroit sur les coûts. "Il y a beaucoup d'espace pour croître", a affirmé son nouveau patron Eraldo Poletto, lors de la présentation de son plan stratégique aux analystes à Florence.

M. Poletto est arrivé en août à la tête de la maison, après le départ de Michele Nosra qui la dirigeait depuis 10 ans. Il était précédemment directeur général du maroquinier transalpin Furla, dont il a favorisé l'internationalisation. M. Poletto a souligné que le groupe "était en train de changer de vitesse à tous les niveaux opérationnels", également grâce au changement d'équipe managériale.

Salvatore Ferragamo a annoncé en mars le départ de son directeur de la création, Massimiliano Giornetti, en précisant vouloir "saisir cette opportunité pour revoir (son) approche créative". La maison a depuis nommé Fulvio Rigoni comme directeur créatif de sa collection prêt-à-porter femme, Guillaume Meilland directeur créatif de sa collection prêt-à-porter homme et le chausseur Paul Andrew comme directeur créatif de sa division souliers femme.

La société entend miser sur la qualité du Made in Italy, la créativité et les couleurs des collections. Sur les neuf premiers mois de 2016, 43,2 pour cent du chiffre d'affaires de la marque a été généré par les chaussures. "Nous sommes en train d'investir pour nous renforcer sur des catégories de produits où nous sommes plus faibles. Nous sommes forts dans les chaussures, nous voulons croître dans les sacs, les accessoires et l'habillement, tout en renforçant notre leadership dans les chaussures", a dit son nouveau patron.

La maison est en train de chercher son directeur créatif pour les sacs. "Nous avons déjà une grande équipe" que nous sommes en train de compléter, a dit M. Poletto. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS