• Home
  • Actualite
  • Business
  • Filière du cuir française : les exportations se portent bien au premier semestre.

Business

Filière du cuir française : les exportations se portent bien au premier semestre.

By FashionUnited

27 sept. 2019

L’observatoire économique du Conseil national du cuir vient de publier les chiffres clés de la filière au premier semestre. Le bilan est positif avec une balance commerciale excédentaire. Comparées au premier semestre 2019, les exportations, tous secteurs confondus, ont augmenté de 13 pour cent.

De manière générale, note le Conseil national du cuir, ce sont les produits en cuir haut de gamme, voire luxe, qui tirent le secteur. Les exportations d’articles de maroquinerie de luxe ont progressé de 15 pour cent à mi-étape de cette année, soit un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros. Les principaux clients dont l’Italie, suivie de Hong Kong et des Etats-Unis. Le savoir-faire des maisons de luxe française continue de séduire l’international, à commencer par ses sacs à main, en tête des ventes. La chaussure française se porte bien également avec des ventes à l’étranger en hausse de 12 pour cent.

A l’inverse, l’amont de la filière fait face à un ralentissement de ses activités. En cause, la demande de ses principaux clients, l’Italie et la Chine, qui ne cesse de baisser. Les exportations de peausseries ont reculé de 33 pour cent.

Les nouveaux modes de consommation - moins mais mieux – touchent de plein fouet l’amont de la filière cuir. Dans l’ensemble, la tendance est à la réduction des abattages et donc de la production de peaux brutes. Malgré cela, les stocks sont importants au vu du ralentissement de la demande internationale.

Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir, résume ce bilan : « La Filière française du cuir se réjouit des récentes ouvertures d’ateliers de nos Maisons du Luxe sur le territoire français. Avec la qualité de nos cuirs, le 100 pour cent made in France devient possible. Au premier Sustainable Leather Forum, l’ensemble de la profession s’est engagé dans une démarche responsable. L’économie circulaire est donc le mot clé pour l’avenir de nos entreprises et les français doivent y être sensibilisés. Il en va de notre avenir ».

photo : cuir Fortier-Beaulier crédit Conseil national du cuir,