Foursource : la plate-forme qui réunit les acheteurs et les fabricants de vêtements

Lorsque vous recherchez une chambre d'hôtel, il suffit d'aller sur un site web et de choisir ses préférences en ce qui concerne l'emplacement, le prix et les installations à associer à une liste d'options répondant aux critères choisis. Il en va de même pour ceux qui recherchent un appartement, un travail ou même un rencard. Alors, pourquoi n’existe-t-il pas quelque chose de similaire pour les achats dans l’industrie du vêtement?

Foursource, une start-up allemande fondée en 2016, vise précisément à fournir ce service. La plateforme permet aux acheteurs et aux fabricants de créer des profils décrivant leur activité, leur gamme de produits, leurs pays, leurs certifications, leurs groupes cibles, etc. Un algorithme de correspondance appareille les acheteurs avec leurs fabricants idéaux, et inversement. Les utilisateurs peuvent également suivre les mises à jour des autres et s’envoyer des messages. En bref, Foursource, c’est lorsque Linkedin rencontre Match.com pour valoriser l’industrie du vêtement.

Lancé il y a tout juste seize mois, Foursource a réussi à convaincre des fabricants de plus de 60 pays de rejoindre la plateforme et compte atteindre plus de 20 000 usines membres d'ici la fin de l'année. En ce qui concerne les acheteurs, la société affirme que ses membres ont un volume de vente au détail combiné de 40 milliards de dollars, grâce à d’importants utilisateurs tels que Mango, Hugo Boss, S. Oliver, Tom Tailor et Debenhams.

FashionUnited s'est entretenu avec Louise Leuchtenberger, cofondatrice et directrice du marketing et des relations publiques, afin d’en savoir plus sur le modèle d'entreprise et les projets de la société.

Comment fonctionne Foursource?

L’intérêt de notre plateforme est que les profils sont normalisés. Chaque acheteur et fabricant a le même profil, qui suit les mêmes normes. Globaliser la formulation était en fait l’une des choses les plus délicates que nous ayons eu à faire au début, car les fabricants indiens peuvent utiliser des termes différents de ceux des fabricants américains, par exemple. Nous voulions donc nous assurer que tout le monde pouvait se comprendre.

C’est un peu comme des tags. Les acheteurs peuvent dire «Je veux ceci et ceci et cela» et trouver des fabricants qui correspondent à ce qu’ils recherchent sans la procédure fastidieuse consistant à engager un agent, se rendre à des destinations d’approvisionnement, visiter des salons professionnels, etc.

Les fabricants peuvent également utiliser cet outil pour connaître les centres d'intérêt des acheteurs. Nous estimons que de nombreux fabricants doivent encore apprendre à approcher les acheteurs de manière ciblée: les acheteurs ne veulent pas recevoir des milliers de courriels par jour. De plus la plupart d'entre eux restent sans réponse car ils ne sont tout simplement pas pertinents pour ces acheteurs. Donc, notre plateforme peut les aider à améliorer le ciblage. Plus vous nous fournissez d'informations, plus nous sommes en mesure de rendre vos résultats de recherche aussi pertinents que possible.

Comment est-ce que Foursource s'assure que les déclarations des entreprises sur leurs profils sont vraies?

Nous vérifions effectivement les profils. Par exemple, nous sommes en contact avec des organismes de certification pour nous assurer que les certifications que les fabricants prétendent posséder sont bien légitimes. Les utilisateurs peuvent également signaler des profils s’ils estiment que leurs informations sont inexactes.

De plus, nous prévoyons d’avoir à l’avenir un système de recommandation similaire à celui de Linkedin. Les personnes avec lesquelles vous avez travaillé pourront se porter garantes. Cela nous permettra d’affiner encore davantage les résultats de recherche: si un certain fabricant a travaillé avec une marque qui ressemble beaucoup à la taille de l’acheteur, aux quantités minimales commandées, au prix et au niveau de qualité, nous saurons que le résultat est bon.

Comment s’assurer que les marques ne peuvent pas savoir ce que leurs concurrents achètent?

La plateforme ne permet pas aux marques ou aux fournisseurs de suivre ou de trouver des informations sur leurs concurrents. Les acheteurs ne peuvent pas voir les profils des autres acheteurs.

Comment Foursource facilite-t-elle le processus d’approvisionnement?

De nombreux acheteurs avec lesquels nous travaillons, travaillaient auparavant avec des agences. Fondamentalement, ils ont donné à l'agence un briefing et l'agence a recherché des fabricants appropriés. Bien que je ne pense pas que les agences soient mortes, il est assez courant que les acheteurs aient besoin d'un autre fabricant pour un projet différent plus tard, puis ils répètent le même processus pour se rendre compte qu'ils travaillaient déjà avec un fabricant qui pourrait le faire. Ils auraient pu simplement commander un plus gros colis à un seul fabricant, ce qui est toujours plus avantageux du point de vue logistique. Mais ils ne savaient tout simplement pas que les agences ne cherchaient que ce que vous leur demandiez.

Parlez-nous un peu plus des fonctionnalités supplémentaires offertes aux comptes payants.

Nous aidons essentiellement les acheteurs et les fabricants à développer une relation à long terme. Non seulement nous aidons à trouver de nouveaux partenaires, nous permettons également aux utilisateurs de rester en contact avec leur liste existante de fabricants ou de clients. Vous pouvez dresser une liste des entreprises avec lesquelles vous travaillez et en obtenir des mises à jour. C’est comme Facebook, où vous pouvez vous tenir au courant de l’actualité de personnes que vous n’avez pas vues depuis des années. Vous savez toujours qu'ils ont acheté une maison et se sont mariés et qu'ils aiment leur smoothie le matin, car ils publient des images à ce sujet. Notre plateforme propose le même modèle: les entreprises peuvent échanger des mises à jour sur leurs activités, telles que de nouvelles machines ou de nouveaux employés.

Nous disposons également d’un service de messagerie similaire à WhatsApp, permettant aux acheteurs et aux fabricants d’échanger. Les fabricants peuvent également créer une salle d'exposition numérique afin de démontrer leurs capacités de conception et de fabrication. Ce sont des caractéristiques cruciales car nous devons amener les fabricants à participer au processus d’approvisionnement beaucoup plus tôt. Des sociétés comme Inditex ont des fabricants qui leur proposent des idées, des tendances et des styles tout le temps. Mais les petites entreprises plus traditionnelles ne fonctionnent pas comme ça. Ils décident d’abord de ce qu’il faut faire, puis ils définissent le fabricant de vêtements avec lequel travailler. Cela leur prend entre 190 et 250 jours, ce qui est trop long. Nous pensons que ce processus est simplement dépassé. P>

Vous avez déjà Mango, Hugo Boss et Debenhams dans votre liste de clients. Comment avez-vous intégré des marques aussi importantes à un stade aussi précoce?

Tout d'abord, nous avons participé à plusieurs salons afin de présenter notre entreprise aux acheteurs et aux fabricants. Les fondateurs de la société sont tous très expérimentés dans le secteur de la mode. Nous avons donc commencé par établir des contacts dans la région DACH (Allemagne, Suisse, Autriche). Après un certain temps, nous avons réalisé que nous n'avions pas seulement besoin de fabricants mondiaux, mais également d'acheteurs mondiaux. Nous avons donc commencé à nous rapprocher des associations telles que l'Association internationale du vêtement (IAF) et à participer à autant d'événements que possible dans le monde entier.

Quels sont les projets de Foursource pour l’avenir?

Nous souhaitons ajouter de nouvelles fonctionnalités et aider nos clients à créer de meilleurs profils. Nous souhaitons également intégrer des fournisseurs de compléments (fils, bordures, tissus) à la plateforme, ce qui est particulièrement utile pour les fabricants et les entreprises de vêtements de sport. Nous aurons donc ce triangle où les acheteurs pourront se dire: «ok, je veux acheter ce matériau auprès de cette société, par exemple au Bangladesh», mais leur fabricant de vêtements sera en Europe. Il nous faudra un peu de temps pour le mettre en ligne, mais c'est l'une de nos principales priorités car la plupart des acheteurs qui travaillent avec des produits vestimentaires plus complexes commencent par rechercher des fournisseurs de suppléments. Il est donc très important pour nous de les avoir également sur la plate-forme.

Texte traduit et édité en français par Sharon Camara

Photo: courtoisie de Foursource

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS