Fragilisée par la crise du Covid-19, l’enseigne Celio va fermer 102 magasins en France

La crise sanitaire a fait beaucoup de dégâts chez Celio. L’enseigne de prêt à porter masculin fondée en 1978 par la famille Grosman avait annoncé la couleur en juin dans un communiqué : une perte de chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros entre mars et mai 2020 en raison de la fermeture brutale pendant deux mois de ses 1585 magasins dans le monde, dont 478 en France. Un coup dur pour la chaîne de prêt-à-porter dont l’actionnariat est cent pour cent familial. Le chiffre d’affaires de la marque pour 2019 est estimé à 800 millions d’euros dans le monde, dont 465 rien que pour l’Hexagone.

La marque qui se présente comme un leader de son secteur pour la France avec environ 6 pour cent de part de marché avait annoncé l’ouverture d’une procédure de sauvegarde judiciaire le 22 juin auprès du Tribunal de Bobigny afin de préserver sa trésorerie pendant les prochains mois. Les filières étrangères, les affiliés de Celio France et les franchisés à l’international n’étaient pas concernés. Ce mercredi 28 octobre, le plan de sauvegarde de l’emploi présenté aux représentants des salariés est salé : il prévoit la fermeture de 102 magasins en succursale et la suppression de 383 postes en France. L’enseigne compte 4 200 collaborateurs dans le monde dont 2416 en France.

Fragilisée par la crise du Covid-19, l’enseigne Celio va fermer 102 magasins en France

La transformation de Celio va s’accélérer dans les prochains mois

Publié ce mercredi, le communiqué de la direction précise que la consultation du comité social et économique (CSE) de l’entreprise s’étendra jusqu’au premier trimestre 2021. 344 emplois en magasin et 39 en fonction support sont concernés. Le communiqué précise également que les magasins resteront ouverts pour la période de Noël, à l’exception de quelques-uns dont les baux arrivent à échéance. Dans ce communiqué, la direction « s’engage à mettre tout en œuvre pour proposer des solutions favorisant le repositionnement des salariés concernés, grâce à des mesures de reclassement interne et à un accompagnement personnalisé pour la construction de projets professionnels externes ».

D’autre part, Gaelle de la Fosse, présidente du groupe, indique que la transformation du groupe va s’accélérer dans les mois à venir. Cette transformation, déjà largement amorcée cette année, concerne la modernisation de l’offre. Cette offre, complétement repensée depuis plusieurs trimestres, s’ordonne désormais autour de collections limitées (Japonese Culture), d’opérations spéciales (le jean de mes rêves, crush halloween) et de collaborations diverses (Havainas, Dragon Ball Z, Visionnaire par Bigflo & Oli) attestant un dynamisme retrouvé et une réelle envie de surprendre.

Crédit photo : Celio x Visionnaire

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS