• Home
  • Actualite
  • Business
  • Gap accuse une perte au premier trimestre et revoit ses perspectives à la baisse

Gap accuse une perte au premier trimestre et revoit ses perspectives à la baisse

By Odile Mopin

30 mai 2022

Business

Facebook

Le groupe américain, également propriétaire de Old Navy, Banana Republic et Athleta, a accusé le coup au premier trimestre de son exercice 2022 clos le 30 avril dernier : ses ventes nettes ont chuté de 13 pour cent, à 3,5 milliards de dollars (3,26 milliards d’euros) et sa perte nette s’affiche à 162 millions de dollars (151 millions d’euros) contre un bénéfice de 166 millions de dollars (154,6 millions d’euros) un an plus tôt.

Ce fort ralentissement s’explique notamment par la fermeture et des cessions de magasins Gap en Grande-Bretagne et en France, où le parc d’une vingtaine de vitrines a été repris l’année dernière par l’homme d’affaires bordelais Michel Ohayon.

Les ventes en ligne, fort moteur pour le groupe ont diminué de 17 pour cent par rapport à l'année dernière. Elles contribuent à près de 40 pour cent des ventes totales. L’activité physique a quant elle reflué de 10 pour cent. Le distributeur indique avoir terminé le trimestre avec un parc de 3414 magasins dans plus de 40 pays, dont 2825 exploités en direct.

Dans le détail des enseignes, Old Navy a vu ses ventes reculer de 19 pour cent, à 1,8 milliard de dollars (1,6 milliards d’euros). L’activité du trimestre a été affectée notamment par des problèmes d’assortiments, des retards d'inventaire continus. Mais aussi par un réajustement des tailles (notamment avec le lancement d’une ligne « inclusive » qui n’a pas rencontré le succès escompté).

Dans le même temps, les ventes nettes de la marque Gap, à 791 millions de dollars (736,8 millions d’euros) ont diminué de 11 pour cent. Banana Republic quant à elle s’est regonflée de 24 pour cent, à 482 millions de dollars (449 millions d’euros).

Pour l’ensemble de l’exercice Gap vise désormais un chiffre d’affaires en recul au regard de 2021, et s’attend à une marge brute oscillant entre 36,5 et 37,5 pour cent.

« Nous révisons nos perspectives pour l'exercice 2022 afin de refléter l'impact de certains facteurs ayant une incidence sur nos performances à court terme, notamment les « défis d'exécution » chez Old Navy, un environnement macro-économique incertain, des vents contraires liés à l'inflation et un ralentissement en Chine qui affecte la marque Gap » a déclaré Katrina O'Connell, vice-présidente exécutive et directrice financière de Gap Inc.

GAP