(publicité)
(publicité)
Gap : un premier trimestre meilleur que prévu

Surprise chez Gap, les ventes des magasins du groupe ouverts depuis au moins un an ont augmenté d’un pour cent au cours du trimestre clos le 29 juillet. Les analystes financiers prévoyaient pourtant une stagnation en rythme annuel selon le cabinet spécialisé Consensus Metrix.

La marque profite ainsi de trois trimestres consécutifs de croissance en ce qui concerne ses ventes à périmètre comparable. Ces bons chiffres sont notamment dûs au succès de la marque Old Navy appartenant au groupe Gap. Celle-ci affiche des tarifs plus bas que ceux de l’enseigne phare du groupe. Les ventes comparables ont progressé de cinq pour cent alors que les prévisions annonçaient une hausse de 3,1 pour cent. Les chiffres encourageant de la marque Old Navy viennent compenser les difficultés que traversent les deux autres grandes marques du groupe : Banana Republic et Gap.

"Avec un troisième trimestre consécutif de croissance des ventes, nous constatons que nos investissements dans le produit, l'expérience client et l'équité de la marque commencent à payer", a déclaré Art Peck, le directeur général du groupe Gap.

Le bénéfice net du groupe a atteint 231 millions d'euros sur la période, soit 68 centimes par action, contre 125 millions,31 cents par action, un an auparavant.

Les chiffres encourageants du géant américain de l'habillement sont également dûs à une baisse des remises et à une meilleure gestion des stocks.

Photo : Facebook Gap