• Home
  • Actualite
  • Business
  • Gémo vise la place de leader du marché et investit plus de 100 millions d’euros

Gémo vise la place de leader du marché et investit plus de 100 millions d’euros

By Julia Garel

31 août 2021

Business

Gémo Facebook

« Prêt à vivre », voilà le nouveau concept de l’enseigne de chaussures et d’habillement Gémo dont les ambitions à venir ont été dévoilées ce mardi lors d’une conférence. Regroupement de l’offre textile et chaussures, développement cross-canal, ouverture à l’international, la société du groupe Eram se met à jour pour mieux atteindre son objectif : devenir leader du marché.

« On n’a pas fini de vous simplifier la vie ». C’est avec ce slogan que Gémo a débuté il y a 30 ans, sous l’impulsion de Xavier Biotteau, désormais président du groupe Eram. Aujourd’hui, l’enseigne reprend l’idée avec le concept « Prêt à vivre », résumé par Philippe Thirache, directeur général, et Renaud Montin, directeur marketing et digital, comme une large offre d’habillement et de chaussures accessible à toutes les familles. Pour lancer en grande pompe ce renouvellement d’image et de stratégie, la société diffusera dans les prochains jours des campagnes TV, d’affichage et digitale avec un spot publicitaire créé par l’agence de communication Rosbeef.

Regroupement de l’offre textile et chaussure

Mais avec « Prêt à vivre », c’est également l’ensemble de la société qui bouge. Gémo compte ainsi repenser son parc de 440 magasins, développer sa stratégie cross-canal et se développer à l’international. Le premier point sera probablement le plus visible pour sa clientèle puisque la société compte investir 60 millions dans la transformation de ses point de ventes. Elle prévoit ainsi de rénover 50 à 60 magasins par an afin de transférer l’offre chaussures au sein des magasins d’habillement. Les magasins Gémo exclusivement chaussures n’existeront plus. Ce regroupement permettra une offre plus homogène avec un concept retail revu, plus de lisibilité, des univers textiles et chaussures regroupés, des caisses libre-service et la mise en place de tickets dématérialisés.

Si en France, il s’agira essentiellement de transformations et d’agrandissements de points de vente, à l’étranger, plusieurs ouvertures sont prévues : quatre magasins en Suisse, un magasin à Madrid (ouverture en octobre), ouverture Gémo Kids à Abidjan, des projets en Guadeloupe et au Gabon, ainsi que deux magasins en Côte d’Ivoire. Enfin, dans les DOM-TOM, Gémo continue de finaliser son implantation. L’enseigne française vise, à terme, une centaine de points de vente à l’international.

Les directeurs se disent par ailleurs très satisfaits du partenariat mis en place avec les magasins Intermarché. L’implantation de Gémo au sein des supermarchés devrait progresser avec 100 corners d’ici février 2022. L’entreprise a par ailleurs mis en place des corners tests au sein des stations service Total, toujours dans cette idée de faciliter l’accès à ses produits.

Gémo lance une nouvelle plateforme d’e-commerce

Dans les deux prochaines années, Gémo annonce également un investissement de plus de 100 millions d’euros dans son back office avec d’un côté la rénovation et la modernisation de tous ses entrepôts (robotisation déjà en phase de test), et de l’autre la transformation digitale en travaillant avec l’entreprise Proximis et Clever Age qui réalise l'intégration technique de la plateforme Proximis et son déploiement dans l'écosystème e-business de Gémo.

Dans cette même logique, Renaud Montin annonce le lancement de la nouvelle plateforme d’e-commerce unifiée de Gémo. Accessible à partir du 6 septembre, elle permettra de profiter de la force du réseau Gémo avec un click & collect en une heure et un panier unifié. L’objectif étant de faire de chaque point de vente un point de stock. L’enseigne veut ici maximiser les synergies entre le off-line, qui génère en « année normale » plus de 60 millions de visites et le site d’e-commerce qui en génère un peu plus de 40 millions.

Quant à l’offre produit, celle-ci s’appuiera sur une gamme d’essentiels avec 20 pour cent de permanents et des nouveautés toutes les six semaines au moins - de nouvelles entrées de magasins tous les 15 jours, trois semaines. Aujourd’hui, les produits issus de la marque en propre de Gémo représentent 85 à 90 pour cent de l’offre. Pour suivre les tendances et les envies des consommateurs, l’enseigne met également en place des accords avec des licences. Le développement se fera également du côté de la seconde main - mise en place avec l’entreprise Patatam - laquelle représente actuellement 10 pour cent de l’offre en magasin.

Philippe Thirache et Renaud Montin n’oublient pas non plus de mentionner les objectifs RSE de la marque à travers la stratégie Gémo for Good, laquelle regroupe les différentes actions entreprises : suppression, à terme, de tous les emballages non recyclables, volonté de transparence avec ses producteurs, formations des équipes à l’éco-conception, etc.

L’enseigne française affirme donc ses ambitions et un virage vers le digital pour mieux suivre les évolutions du marché et viser la place de leader. Elle avait réalisé en 2019 840 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte atteindre ce chiffre en 2021 (progression de plus de 26 pour cent en mai et juin 2021).

crédit : Gémo via Le Public Systeme