• Home
  • Actualite
  • Business
  • Givaudan porté par les hausses de prix dans la parfumerie en 2022

Givaudan porté par les hausses de prix dans la parfumerie en 2022

By AFP

loading...

Business

Crédit : Givaudan Media Library

Zurich - Le groupe suisse Givaudan, qui fournit des parfums et arômes, dévoile mercredi des ventes et un bénéfice en hausse pour 2022 malgré un environnement difficile, porté notamment par les hausses de prix dans la parfumerie.

Pour l'année écoulée, son bénéfice s'est chiffré à 856 millions de francs suisses (850 millions d'euros), en hausse de 4,2 pour cent par rapport à l'année précédente, tandis que son chiffre d'affaires s'est monté à 7,1 milliards de francs, augmentant de 6,5 pour cent, indique-t-il dans un communiqué. Par comparaison, les analystes interrogés par l'agence suisse AWP tablaient en moyenne sur un bénéfice de 826 millions de francs pour 7,1 milliards de ventes.

Les ventes de sa division parfumerie se sont accrues de 5,3 pour cent, à 3,2 milliards de francs, sous l'impulsion de la parfumerie fine, en hausse de 14,3 pour cent. La parfumerie fonctionnelle, qui englobe les senteurs pour les lessives, savons et produits d'hygiène corporelle, a quant à elle redémarré, avec une remontée des ventes de 2 pour cent. Les ingrédients de parfumerie et pour les produits de beauté ont, eux, vu leurs ventes augmenter de 10,2 pour cent.

"Ces bonnes performances ont été obtenues grâce à l'impact accru des hausses de prix négociées avec les clients pour compenser l'augmentation du coût des matières premières au second semestre", détaille le groupe genevois. Sa division arômes a de son côté enregistré une progression de ses ventes de 5,2 pour cent hors effets de changes et acquisitions, à 3,8 milliards de francs.

Le groupe a réaffirmé ses objectifs de moyen à long terme, visant toujours une progression de ses ventes organiques de 4 pour cent à 5 pour cent, et va augmenter son dividende pour l'exercice écoulé. Il compte verser un dividende de 67 francs par action, en hausse de 1,5 pour cent par rapport à l'exercice précédent. (AFP)

Givaudan
Scroll down to read more