Gucci (Kering) vise 10 milliards d'euros de ventes annuelles

La marque italienne Gucci, locomotive du groupe Kering et qui a réalisé 6,2 milliards d'euros de ventes en 2017, ambitionne d'atteindre à terme les 10 milliards, a-t-elle annoncé jeudi à Florence (Italie) lors d'une journée dédiée aux investisseurs.

Début 2015, Kering, le groupe de François-Henri Pinault, avait imposé un repositionnement radical à la maison florentine pour contrer des ventes en berne, remerciant l'équipe en place pour nommer Alessandro Michele au poste de directeur artistique, et Marco Bizzarri comme PDG.

Porté par les collections audacieuses de son designer, Gucci a entamé son redressement en 2016 pour finalement signer une année 2017 florissante, franchissant les six milliards d'euros de ventes - et atteignant ainsi en trois ans l'objectif que la marque s'était fixé pour "le long terme".

Jeudi, le PDG de Gucci, Marco Bizzarri a indiqué aux investisseurs réunis à Florence viser les 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires, sans toutefois vouloir donner de date butoir ou même de préciser s'il s'agissait d'objectifs à moyen ou long terme.

Dans le cadre de son plan pour "construire une croissance et une profitabilité sur le long terme", Gucci vise également une marge opérationnelle de 40 pourcent, contre 34,2 pourcent l'an dernier.

La marque florentine représente la principale source de profits pour Kering: ses ventes ont en effet apporté plus d'un tiers du chiffre d'affaires total de la maison mère (qui compte 17 marques) et surtout plus de 70 pourcent de son bénéfice opérationnel.

Gucci emploie plus de 11.000 salariés dans le monde et compte 529 magasins en propre. (AFP)

Photo: courtoisie Gucci

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS