H&M renforce sa démarche de transparence

Avec sa fondation, H&M revendique son engagement pour une mode plus respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, elle va plus loin, et sur un autre axe, en proposant au public une transparence de ses produits à grande échelle.

L’enseigne d’habillement internationale joue la carte de la traçabilité. Elle vient de lancer sur son site internet hm.com un outil ad hoc pour tous ses vêtements, partageant les informations, permettant aux consommateurs de faire des choix en connaissance de cause. H&M veut ainsi impliquer les clients, dans une démarche de mode plus durable.

Pour chacun des vêtements, un certain nombre d’informations sont partagées : les pays de production, les noms des fournisseurs, les noms et adresses des usines ainsi que le nombre d'ouvriers dans les usines, etc.

La carte de la traçabilité à grande échelle

En 2013, à la suite du drame du Rana Plaza, au Bangladesh, qui avait causé la mort de plus de mille ouvriers du textiles, l’enseigne a publié en ligne comme d’autres grands acteurs mondiaux de la mode, la liste de ses fournisseurs. A partir de 2017, H&M a étendu sa démarche de transparence avec ses collections « Conscious Exclusive », en donnant pour chaque pièce accès aux informations concernant les matières les composant et les pays et usines de fabrication.

Cette fois, le distributeur franchit une nouvelle étape plus globale, via son site. La majorité des produits de décoration & design H&M Home vendus sur le site Web présenteront cette même traçabilité.

L’accès à ces informations est désormais disponible sur les 47 marchés en ligne de H&M. Les clients peuvent également y avoir accès pendant leur shopping dans les magasins physiques en utilisant l'application H&M, en scannant l'étiquette de prix du produit qu’ils sélectionnent.

photo : H&M conscious exclusive

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS