(publicité)
(publicité)
Intropia: l'espagnole chic se développe à Paris et à l'international

L’Espagne continue à faire parler d’elle. Cette fois-ci c’est avec Intropia, la marque montante haut-de-gamme fondée à Madrid en 1994. En pleine phase d’expansion internationale, elle vient de nommer Nicolas Suarez, nouveau directeur général de la griffe en remplacement de Paula Rodriguez, qui avait rejoint l’entreprise en septembre 2016. Suarez faisait déjà partie du groupe, puisqu’il occupait jusqu’à présent le poste de directeur des opérations. Quant au fondateur d’Intropia, Constan Hernandez, il restera à la présidence. Ce changement de directeur se produit en pleine phase du plan stratégique de la marque, qui prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 76 millions d’euros en 2020, avec un résultat brut d’exploitation (ebitda) de 10 millions d’euros.

Dans cette nouvelle étape, Nicolas Suarez renforcera le processus d’expansion international de la marque, arrivé à Paris en juillet dernier pour la première fois avec un tout nouveau concept.

Intropia: l'espagnole chic se développe à Paris et à l'international

Intropia, plus exclusive et “sur rendez-vous” à París

Arriver à Paris n’est pas une mince affaire pour une marque de mode étrangère et Intropia a choisit d’y entrer sur la pointe des pieds tout en maintenant son prestige, bien connu en Espagne. Intropia a monté, il y a peu, un appartement dans le quartier de l’Opéra. Il s’agit d’un tout nouveau concept baptisé « Intropia Privé », dont la ligne a été spécialement conçue pour le marché français et où la clientèle est reçue uniquement sur rendez-vous. Les collections d’Intropia occupent également un espace au Printemps Haussmann et la marque a même profité de cette ouverture pour diversifier son offre avec le lancement de sa première ligne de robes de mariées.

La marque madrilène de prêt-à-porter pour femme se positionne sur un segment moyen-haut de gamme avec des prix compris entre 200 et 400 euros en moyenne. À ses débuts, elle s’appelait Homeless et confectionnait surtout des robes du soir ou pour des évènements formels, puis elle a été rebaptisée « Hoss Intropia » lorsqu’elle a commencé à étoffer ses collections et à s’exporter à l’étranger. En 2015, à l’aube de son nouveau plan de croissance, elle devenait Intropia : une fusion des mots “Introspección » et « Utopia », qui vante un style de vie méditerranéen d’utopie Intérieure (cf : utopía interior). « Ce changement a été l’évolution naturelle de la marque tout en maintenant son essence originale. Une nouvelle image qui se reflète sur les collections, un nouveau logo et une atmosphère plus contemporaine », explique son site web. Intropia: l'espagnole chic se développe à Paris et à l'international

Une collection Automne/Hiver 2017-18 inspirée des années 70

La nouvelle collection Automne/Hiver 2017-18, déjà en magasins, se décline en manteaux en laine bouillie et vestes oversize, en robes longues vaporeuses aux imprimés fleuris rose ou crème, en pantalons pattes d’eph en velour cotelé en ton moutarde ou denim brut, en vestes de smoking noires ou encore en gilets aux long poils blancs, au style « yéti »...

Actuellement, Intropia distribue 50 pour cent de sa production dans près de 1000 boutiques multimarques en Espagne et 40 pays du monde, surtout en Italie, en France et au Portugal. Ses 30 franchises se concentrent en dehors de son pays d’origine, notamment au Portugal et au Proche-Orient (Koweït, Qatar, Arabie Saudite, Liban, Abu Dhabi et Dubaï). En Asie, Intropia est surtout présente en Corée du Sud au sein de centres commerciaux. « Nous souhaitons ouvrir au Japon et renforcer notre présence en Europe du Sud, dont Milan et Paris où nous recherchons un local dans le Marais », expliquait il y a encore quelques mois l’ancienne directrice, Paula Rodriguez.

Intropia: l'espagnole chic se développe à Paris et à l'international

En 2015, Intropia enregistrait un total de 47,7 millions d’euros, soit 3,8 pour cent de moins qu’un an auparavant, selon des dernières données disponibles de sa maison mère, At Least SA.

Photos : Intropia, Autome/Hiver 2017-18