• Home
  • Actualite
  • Business
  • Kering affiche une progression 34 pour cent sur un an

Kering affiche une progression 34 pour cent sur un an

By AFP

28 juil. 2022

Business

Courtesy of Saint Laurent (collection PE23)

Paris - Le groupe de luxe Kering s'est félicité de "très bonnes performances" au premier semestre affichant un bénéfice net qui frôle les 2 milliards, en progression de 34 pour cent sur un an, grâce à des hausses de ventes en Europe et aux États-Unis, compensant le ralentissement en Chine.

Les ventes du groupe dirigé par François-Henri Pinault ont totalisé entre janvier et juin 9,93 milliards d'euros, en hausse de 23 pour cent sur un an. Le résultat opérationnel courant de Kering s'élève à 2,82 milliards et sa marge opérationnelle courante est de 28,4pour cent (contre 27,8 pour cent en 2021). "Chacune de nos Maisons a contribué à la forte croissance à deux chiffres du résultat opérationnel de Kering et, ainsi, à l'amélioration de la marge du groupe", souligne le PDG François-Henri Pinault, cité dans le communiqué.

Le fleuron de Kering, Gucci, réalise 5,173 milliards d'euros de ventes (+15 pour cent) et une marge opérationnelle courante de 36,5 pour cent. La marque a tiré profit des hausses de ventes en Europe de l'Ouest, au Japon et aux États-Unis au deuxième trimestre, qui ont compensé "l'impact marqué des confinements en Chine", selon le groupe.

Kering "continue d'investir" dans le marché chinois, "un marché clé, qui garde un potentiel intact dans le long terme", a précisé lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes Jean-Marc Duplaix le directeur financier. "30 à 35 pour cent du réseau de magasins a été fermé en avril/mai" en Chine à cause des mesures prises contre la pandémie de Covid-19, a-t-il souligné ajoutant que la situation s'était améliorée en juin.

Lors d'une présentation à des analystes il y a un mois, Kering a annoncé viser à moyen terme pour Gucci, des revenus annuels de 15 milliards d'euros et une marge opérationnelle d'au moins 41 pour cent (contre 9,7 milliards et 38,2 pour cent en 2021).

Retour du tourisme en Europe 

Yves Saint Laurent continue sa progression avec un chiffre d'affaires qui s'élève au premier semestre à 1,48 milliard d'euros (+42 pour cent). Sa marge opérationnelle "bat un record pour un premier semestre", à 29,6 pour cent, en hausse de 3,3 points par rapport à la même période de l'année précédente, selon Kering.

En juin, le groupe a déclaré vouloir doubler à moyen terme le chiffre d'affaires annuel de la marque pour atteindre 5 milliards d'euros (en 2021, la marque a réalisé 2,52 milliards d'euros de chiffre d'affaires) et augmenter sa rentabilité avec une marge opérationnelle à 33 pour cent (contre 28,3 pour cent en 2021).

Les ventes de Bottega Veneta atteignent 834 millions d'euros (+18 pour cent). La marge opérationnelle a "retrouvé" le niveau de 20 pour cent. Le chiffre d'affaires des Autres Maisons poursuit sa progression et approche les deux milliards (+32 pour cent). Balenciaga et Alexander McQueen "poursuivent leur trajectoire de très forte croissance", selon Kering qui n'a pas donné de détails.

Géographiquement, au premier semestre, l'Europe de l'ouest représente 26 pour cent du chiffre d'affaires (+5 points), l'Amérique du nord 27 pour cent (+2 points), l'Asie 34 pour cent (-8 points). "Nous intensifions nos actions auprès des clientèles locales sur tous nos marchés, et tirons également parti du rebond naissant du tourisme en Europe", selon François-Henri Pinault.

Au deuxième trimestre, les ventes aux Américains en Europe ont quadruplé par rapport à l'année dernière et sont au-dessus du niveau de 2019, avant la pandémie, selon M. Duplaix. Les touristes américains, nombreux cette année en Europe, bénéficient d'un dollar fort. (AFP)

KERING
LUXE