L’application Wish est dans le viseur de “60 millions d’amis”

En quelques années, l’application californienne, Wish, s’est hissée au sommet en figurant à la dixième place des applications les plus téléchargées selon Médiamétrie. Aujourd'hui, Wish doit répondre aux accusations de l’association “60 millions d’amis” qui dénonce des pratiques douteuses et dangereuses.

La marketplace spécialiste des prix cassés présenteraient des prix de références pour leurs articles qui seraient souvent faux, exagérément augmentés afin de faire croire à des réductions beaucoup plus importantes que la réalité. Une pratique qui est passible, en Europe, d’une peine de deux ans de prison et 300.000 euros d'amende.

Wish est également accusés de vendre des articles dangereux, qui ne seraient pas conformes aux normes européennes. Autre habitude dénoncé : l’application utiliserait des visuels trompeurs pour la vente de certains articles.

Avec plus de 10 millions de visiteurs chaque mois, Wish est l'un des sites marchands les plus visités de France.

Photo : Facebook Wish
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS