• Home
  • Actualite
  • Business
  • L'Oréal profite de la hausse de ses ventes dans toutes les régions et catégories de produits

L'Oréal profite de la hausse de ses ventes dans toutes les régions et catégories de produits

By AFP

29 juil. 2022

Business

Nada Gamal, Unsplash

Paris - Le géant mondial des cosmétiques L'Oréal a réalisé sur le premier semestre un bénéfice net de 3,2 milliards d'euros, en hausse de 36,4 pour cent sur un an grâce à une progression des ventes dans toutes les régions et dans toutes les catégories de produits.

Les ventes du groupe ont totalisé entre janvier et juin 18,37 milliards d'euros en hausse de 20,9 pour cent sur un an. La rentabilité est également en hausse avec une marge d'exploitation de 20,4 pour cent, contre 19,7 pour cent au premier semestre 2021, selon un communiqué publié jeudi.

"Le marché de la beauté est en progression de 6 pour cent sur six mois et L'Oréal fait plus de deux fois la croissance du marché (+13,5 pour cent en données comparables)", a déclaré à l'AFP Nicolas Hieronimus, le directeur général du groupe. Cette performance est "liée à une performance très équilibrée régionalement et entre divisions", a-t-il expliqué.

Par branche d'activité, toutes les divisions progressent. L'Oréal Luxe, dédiée aux produits haut de gamme (Yves Saint Laurent, Lancôme...) garde sa place de première division acquise en 2021, avec un chiffre d'affaires semestriel de 6,87 milliards d'euros (+25,6 pour cent).

Les ventes de la division Grand public (Garnier, Maybeline, Mixa...) atteignent 6,79 milliards d'euros (+13,9 pour cent) et la division des Produits professionnels (Redken, Kerastase...) progresse de 21,7 pour cent à 2,16 milliards d'euros.

La division Cosmétique active (Vichy, La Roche-Posay...) effectue la meilleure progression (+28 pour cent) à 2,54 milliards d'euros. Géographiquement, l'Asie du nord reste le plus gros marché avec 5,62 milliards d'euros de vente (+20,3) devant l'Europe à 5,57 milliards d'euros (+14,6).

Le marché des cosmétiques en Chine est resté négatif sur le semestre à cause des multiples confinements pour lutter contre le Covid-19, mais "L'Oréal fait une croissance à deux chiffres", selon Nicolas Hieronimus, s'appuyant sur le commerce en ligne qui représente désormais 60 pour cent du son chiffre d'affaires de L'Oréal en Chine (contre 50 pour cent auparavant). Nicolas Hieronimus s'est dit "convaincu que la Chine va avoir un bon deuxième semestre : ils maitrisent de mieux en mieux le Covid, n'ont pas d'inflation, peu de chômage, une politique de prospérité".

En Europe, le groupe "croît plus vite que le marché, notamment en Espagne, au Portugal, en Allemagne et en Italie" et l'Amérique du nord progresse de 23,5 pour cent à 4,65 milliards d'euros de vente. Le groupe note une "progression exceptionnelle dans les pays émergents" en Amérique latine (+39,1 pour cent à 1,12 milliards d'euros) en Asie du sud, Pacifique, Moyen-Orient, Afrique (+28,3 pour cent à 1,4 milliards d'euros).

"Notre accélération dans les pays émergents - que j'avais appelé des mes voeux lorsque j'ai pris la direction de L'Oréal (Nicolas Hieronimus a été nommé directeur général en mai 2021, ndlr) - est en train de se matérialiser grâce à la division Grand public", souligne le directeur général. Sur la situation économique mondiale, "on est très conscient que l'environnement est plus instable et plus incertain que jamais. On est très vigilant et on est très préparés à toute récession qu'elle soit brève ou pas", a déclaré M. Hieronimus qui reste "globalement optimiste parce que l'appétit de beauté est là". "Le marché qui croît de 3 à 4 pour cent par an va continuer à se développer", avance-t-il.

L'Oreal