• Home
  • Actualite
  • Business
  • La construction d'une usine de denim « Made in Nord » va bien débuter cette année à Neuville-en-Ferrain

La construction d'une usine de denim « Made in Nord » va bien débuter cette année à Neuville-en-Ferrain

By Herve Dewintre

10 mai 2021

Business

2021 sera-t-elle l’année de la relocalisation ? On serait tenté de le croire tant la nouvelle, confirmée ce week-end, paraissait impensable il y a encore quelques années : les jeans vont de nouveau être fabriqués massivement en France. Et plus particulièrement dans les Hauts de France, patrie historique du textile qui a vu naître tant de manufactures et d’entreprises spécialisées, comme par exemple les Filatures de Saint Liévin, fondées à Wattrelos en 1923 par Louis Mulliez ou encore l’entreprise Au fil d’art (rebaptisée plus tard Phildar) fondée par Gérard Mulliez en 1943. Gerard Deman, responsable du groupe dans les années 60 avait parfaitement résumé le passé glorieux de l’entreprise en proclamant : « on disait qu’à côté de chaque église, il y avait un magasin Phildar. »

Quelques-unes de ces sociétés vénérables continuent de briller en France et à l’International depuis leur siège situé dans Nord: elles appartiennent pour la plupart à la galaxie Mulliez qui gère collectivement, pour les 550 membres de la famille Mulliez, l’une des plus grandes fortunes professionnelles de France : 26 milliards d’euros en 2020 d’après le magazine Challenges, ce qui en ferait la sixième fortune de France. Au sein de cette galaxie figure une mosaïque d’enseignes à succès : Auchan, Decathlon, Happychic (Brice, Bizzbee, Jules qui était connu autrefois sous le nom de Camaïeu), Kiabi, Pimkie, Rouge Gorge lingerie pour n’en citer qu’une poignée.

410 000 jeans « made in Nord » à partir de 2024 grâce aux technologies innovantes

Certaines de ces enseignes s’ordonnent en entités. C’est le cas de Bizzbee, Grain de Malice, Jules, Pimkie, Orsay et Rouge Gorge Lingerie qui sont réunies au sein de FashionCube. Cette alliance, formée en 2018, a pour but de trouver une alternative au sourcing mondialisé en temps de crise. De crise sanitaire mais aussi et surtout de crise environnementale : le graal, c’est la limitation de l’impact environnemental par le biais du circuit court sans augmentation de prix. Comment ? Grâce aux technologies innovantes.

Annoncé en juin 2020, le projet de FashionCube de mettre en service au second semestre 2021 l'usine de production de denim implantée dans le Nord de la France, a pris davantage de consistance avec la publication de nouveaux éléments. Le lieu tout d’abord : à Neuville-en-Ferrain dans la métropole lilloise. Quelques chiffres concernant ce « denim center » : la superficie du bâtiment s’étendra sur 2 700 mètres carrés dont 400 mètres carrés de bureaux réunissant les équipes conception des différentes marques. 60 emplois seront créés dans un premier temps, affirme le journal Les Echos. Puis 105 personnes à court terme. L’investissement est de 3,5 millions d’euros. La production semi-automatisée autorisera un rendement optimum de 410 000 jeans par an à partir de 2024. Soit 6 pour cent des volumes de denim fournis par les marques de l’entité FashionCube. Un premier pas modeste, mais décisif. L’enjeu est majeur : il concerne non pas simplement le futur de la confection française mais aussi la réindustrialisation des territoires.

Credit photo : Brice