La filiale allemande de Pimkie demande une procédure de protection

La crise de la Covid-19 continue de toucher durement le secteur du retail. La nouvelle victime de cette situation délicate est la filiale allemande de l’enseigne française Pimkie. Framode GmbH qui gère les 73 boutiques Pimkie du pays a demandé au tribunal d’instance d'Offenburg, l'ouverture d'une procédure de protection. Par ordonnance du 9 septembre 2020, le tribunal a désigné l'avocat Félix Höpker du cabinet White & Case comme administrateur provisoire de la société.

Pimkie, confronté à des défis à long terme

S’exprimant sur la situation, l’avocat a déclaré dans un communiqué : « Pimkie, tout comme l'ensemble de l'industrie textile, est confronté à un certain nombre de défis à long terme, qui découlent notamment de la numérisation en cours et du changement de comportement d'achat des clients. Avec la procédure de protection, qui n'est disponible que pour les entreprises à un stade particulièrement précoce de la crise, lorsque l'expérience montre que les perspectives de restructuration sont les meilleures, Pimkie a pris les bonnes mesures pour une restructuration rapide et réussie à un stade précoce et avec prévoyance ».

« Sous la tutelle qui dure jusqu'à trois mois, nous continuons à mettre en œuvre notre processus de transformation», explique le directeur général Patrick van der Linden. «Nous voulons rester présents dans le plus grand nombre de régions possible avec les magasins Pimkie et en même temps développer de manière conséquente notre présence numérique ».

Fondée en 1971 à Villeneuve-d'Ascq, dans le nord de la France, Pimkie est une marque de mode destinée à un jeune public. Elle exploite plusieurs centaines de points de vente dans toute l'Europe et est présente en Allemagne depuis 1988.

Crédit : Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS