L'entreprise italienne de lingerie de luxe La Perla a été rachetée, à 100%, par la société d'investissement Sapinda Holding au fonds Pacific Global Management (PGM), ont annoncé lundi les deux groupes dans un communiqué.

Le montant de cette transaction n'a pas été précisé. La Perla semblait pourtant promise en décembre au groupe chinois Fosun --qui vient de prendre le contrôle de la maison Lanvin. Fosun avait en effet obtenu le 19 décembre une période exclusive de 30 jours pour mener différentes vérifications, en vue de la prise de contrôle majoritaire de l'entreprise, mais finalement aucun accord n'est survenu. La Perla, fondée en 1954 par Ada Masotti, était détenue depuis 2013 par le fonds PGM, contrôlé par Silvio Scaglia. Il l'avait achetée à l'issue d'une vente aux enchères organisée dans le cadre d'une procédure judiciaire de faillite, en déboursant 69 millions d'euros.

"La Perla a acquis ces dernières années une vraie présence mondiale, s'affirmant comme une marque de luxe à succès", a souligné M. Scaglia dans le communiqué. "Nous sommes satisfaits que Sapinda ait acquis La Perla car cela donnera de la continuité à notre vision stratégique", a-t-il ajouté. Lars Windhorst, le PDG de Sapinda, s'est félicité de son côté de l'acquisition d'"une marque iconique et un des principaux acteurs dans le monde du luxe", alors que son groupe cherchait "depuis un moment à investir dans (ce) secteur". "Silvio Scaglia et son équipe ont réalisé un excellent travail de développement de l'activité dans un secteur qui continue à montrer un énorme potentiel de croissance", a-t-il ajouté, en se disant "prêt à investir, améliorer la situation financière de l'entreprise, tout en poursuivant la stratégie de croissance". La Perla emploie plus de 1.500 personnes dans le monde et compte 150 boutiques monomarques. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS