Milan - Le fabricant italien de lingerie de luxe La Perla a été touché lundi à Bologne (nord) par un très ample mouvement de grève, pour protester contre une centaine de suppressions de postes, ont indiqué les syndicats.

Les syndicats, à l'origine du mouvement de grève, ont fait état, dans un communiqué, d'un suivi à 100 pour cent du mouvement par les salariés au siège de l'entreprise.

Marque historique de lingerie italienne, La Perla a annoncé la semaine dernière qu'elle prévoyait la suppression de 100 à 120 postes à Bologne, soit environ un quart des effectifs du siège (430 personnes).

Une table-ronde de crise sera organisée mardi en présence de représentants de la région et de l'entreprise.

La Perla a été fondée en 1954 par Ada Masotti. La maison a été rachetée en février 2018 par la société néerlandaise d'investissement Sapinda Holding au fonds Pacific Global Management (PGM).

Ce dernier la détenait depuis 2013, après l'avoir acquise pour 69 millions d'euros lors d'une vente aux enchères organisée dans le cadre d'une procédure judiciaire de faillite. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS