• Home
  • Actualite
  • Business
  • La plateforme de seconde main Vinted lève 250 millions d'euros

La plateforme de seconde main Vinted lève 250 millions d'euros

By AFP

12 mai 2021

Business

Crédit : Unsplash, Faith & Yarn

Paris - Le champion de la vente en ligne de vêtements de seconde main Vinted, qui revendique “plus de 45 millions de membres dans le monde”, a annoncé mercredi avoir levé 250 millions d’euros pour se développer dans de nouveaux pays.

Vinted poursuit son développement sur de nouveaux marchés

L’entreprise fondée en Lituanie “a été évaluée à 3,5 milliards d’euros avant la levée de fonds”, selon un communiqué. Elle avait levé 128 millions d’euros en novembre 2019.

Aujourd’hui présente sur 13 marchés, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis, elle vise “une expansion vers de nouvelles zones géographiques, en Europe et au-delà”.

Vinted, qui compte 700 salariés et a son siège à Vilnius, en Lithuanie, prévoit aussi des investissements dans la sécurité, le paiement intégré, le transport ou l’infrastructure.

En mars 2020, Vinted avait interrompu ses activités pour une durée de trois semaines afin de protéger ses collaborateurs et ses clients mais aussi de mieux organiser son positionnement face à la crise sanitaire. Durant cette période, la plateforme de vente de seconde main entre particuliers, avait pris la décision de dédier une partie de ses revenus du mois d’avril 2020, générés en France, à la lutte contre le Covid-19.

De nombreuses enseignes se mettent à proposer des articles de seconde main. Selon un rapport de l’Institut français de la mode (IFM), ce marché pourrait plus que doubler d’ici trois ans et même dépasser d’ici à 2028 les achats de “fast fashion”, segment de l’industrie vestimentaire axé sur le renouvellement rapide. (AFP)

Pour tout savoir du marché de la seconde main : rendez-vous ici.