La première édition des French Days affiche un bilan positif

L’annonce avait fait grand bruit en avril dernier, six plateformes françaises de e-commerce ont décidé de s’ériger contre le succès écrasant du Black Friday en créant les French Days. Le principe de base est le même, une période plus ou moins longue durant laquelle ces sites affichent de grandes promotions. Contrairement au Black Friday qui ne dure qu’une journée, la version française s’est déroulée du 27 avril au 1er mai 2018.

Quelques jours après ce premier essai, les marques semblent satisfaites et affichent des résultats convaincants. En plus des six enseignes à l’origine du projet (Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé), ce sont 200 autres e-commerçants qui ont joué le jeu. D’après les chiffres publiés par le webzine LSA-Conso, les créateurs des French Days ont enregistré une hausse significative de l’activité et ont reçus plus de 43 millions de visites en cinq jours. Ils prévoient donc de renouveler l’expérience en 2019.

Durant ces jours de promotions, les catégories les plus prisées par les consommateurs, il y a l’électronique, le bricolage, l’ameublement et enfin l’habillement.

Photo : frandroid.com