« La stratégie globale Intersport 2.0 sera au cœur de notre activité », Steve Evers (nouveau PDG d’Intersport)

Intersport cherche de nouvelles voies de croissance. La centrale d'achats spécialisée en vêtements et équipements sportifs devrait conclure le premier trimestre 2019 avec plusieurs opérations de vente. D'autre part, le groupe souhaite développer son commerce en ligne et s'attend à ce que "les perspectives de croissance pour 2019 dépassent de loin les ventes de 2018".

Pour mettre en place ce levier de croissance, Intersport se dote d’un nouveau PDG. Vendredi 1er février, Steve Evers prendra la place de Victor V. Duran qui a quitté ses fonctions, puis de Marin Künzi qui opérait en tant que PDG intérimaire.

Steve Evers a occupé, entre 1990 et 2001, divers postes de direction au sein de la multinationale néerlandaise Hagemeyer Group et a été directeur général d'Intersport et de The Athlete's Foot aux Pays-Bas et en Belgique.

Le président du conseil d'administration, Jussi Mikkola, estime que Steve Evers a une connaissance approfondie du marché de la vente au détail d’articles de sports et de ses consommateurs, qu'il a réussi sa mission de gestion du groupe aux Pays-Bas et qu'il possède l'expérience personnelle nécessaire pour comprendre différentes cultures, ayant vécu dans plusieurs pays.

« La stratégie globale Intersport 2.0 sera au cœur de notre activité », Steve Evers (nouveau PDG d’Intersport)

« Fier et privilégié de diriger le plus grand détaillant d’articles de sports au monde »

« Je commence officiellement le 1er février, après neuf ans au conseil d’administration d’Euretco et d’EK/servicegroup eG, le titulaire de la licence et détenteur des parts pour Intersport aux Pays-Bas. Je siège au conseil de surveillance de IIC- INTERSPORT International GmbH depuis 2015 et l'année dernière j’occupais le poste de vice-président », explique Steve Evers dans une interview à FashionUnited.

« Je vais maintenant commencer à exercer mes nouvelles fonctions de PDG et je me sens très fier et privilégié de prendre la barre du plus grand détaillant d'articles de sport au monde avec une présence dans 58 pays sur les cinq continents et un chiffre d'affaires de près de 12 milliards d’euros », précise Steve Evers.

« La stratégie globale Intersport 2.0 sera au cœur de notre activité », Steve Evers (nouveau PDG d’Intersport)

Après avoir dépassé ses objectifs de vente avec le lancement de son site marchand, Intersport envisage d’appuyer sur l’accélérateur et d’élargir son offre produits au deuxième trimestre.

« L’exécution de la stratégie globale Intersport 2.0 sera au cœur de notre activité : nous allons poursuivre la numérisation et la verticalisation du groupe. Nous allons aussi développer notre portefeuille de marques et renforcer l'alliance avec des marques stratégiques mondiales ».

« Être omniprésent et omnicanal est primordial pour nous. Nous avons développé une stratégie dans un monde numérique et non l'inverse. Être très proche du consommateur, établir des relations indestructibles et travailler avec des «héros locaux» (proximité physique et numérique) rend Intersport inaltérable du point de vue du consommateur », ajoute le nouveau PDG du groupe suisse.

« La stratégie globale Intersport 2.0 sera au cœur de notre activité », Steve Evers (nouveau PDG d’Intersport)

Les ventes au détail augmentent de 0,7 pour cent en 2018

Intersport enregistre une croissance des ventes au détail corrigée des effets de change de 0,7 pour cent. En euros, les ventes ont atteint 11,6 milliards d’euros (y compris 11,9 milliards d’euros de The Athlete’s Foot. À la fin de 2018, le groupe suisse comptait 5 562 points de vente dans le monde (5 647 en 2017) et était représentée dans 43 pays (56 pays, marchés TAF compris). Après un premier semestre plus vigoureux, le développement des ventes a été pénalisé par l'automne extrêmement chaud et le début tardif de l'hiver, entraînant une baisse des ventes de 0,8 pour cent au quatrième trimestre 2018 par rapport à l'année précédente. La croissance a été réalisée dans toutes les catégories, à l’exception des sports d’hiver, qui ont décliné à un taux inférieur à 10 pour cent en raison des conditions climatiques difficiles. Les marchés français et autrichien ainsi que la plupart des pays d'Europe du Sud-Est (Ukraine, Bulgarie, Turquie, Roumanie) ont enregistré les taux de croissance les plus élevés. Les pays fortement tributaires de l'activité de sports d'hiver ont souffert au second semestre de 2018.

La progression rapide de The Athlete’s Foot se poursuit

The Athlete's Foot affiche une dynamique positive constante: ses ventes mondiales au détail ont augmenté de 9,4 pour cent, ajusté du taux de change, à 363 millions d’euros, grâce à de solides statistiques commerciales au Mexique et à de nouveaux magasins dans le monde, y compris en Europe (en Belgique, Croatie, Serbie, Slovénie et Suède). Avec plus de 537 points de vente répartis sur 31 marchés des cinq continents, le réseau de vente de The Athlete’s Foot a connu une croissance régulière en 2018, contre 523 magasins en 2017.

Photos : Steve Evers (Intersport) et le nouveau concept store à Den Haag (Pays Bas), screenshots via YouTube.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS