Lafuma divise par trois ses pertes au 1S dans un contexte de forte concurrence

Le groupe de textile et d'équipements sportifs Lafuma a annoncé vendredi avoir divisé par trois ses pertes au premier semestre à 340.000 euros, dans un environnement marqué par une forte concurrence et une consommation en berne, mais confirme viser un résultat positif pour 2015. Lafuma affirme rester "confiant sur sa stratégie à long terme" avec "un résultat positif" attendu pour 2015, "bien qu'inférieur à celui de 2014" où il a réalisé un bénéfice net de 2,3 millions d'euros.

Une forte concurrence qui pénalise Lafuma

Le chiffre d'affaires "s'établit à 80,1 millions d'euros, en retrait de 5,4 millions d'euros (6,3 pour cent), reflétant de véritables disparités: la croissance des marques Millet (+0,3 pour cent), Eider (+0,8 pour cent) et Lafuma Mobilier (+6,2 pour cent) est annihilée par la décroissance volontaire des ventes de Lafuma Outdoor continuant son recentrage à -35 pour cent et la stabilisation partielle de l'activité surf", indique le groupe dans un communiqué. Le groupe met en cause un environnement des marchés marqué par "une forte concurrence" et "une consommation en berne, surtout en Europe où se trouvent les marchés les plus importants du groupe". Le résultat net total se traduit par une perte de 340.000 euros, en amélioration de 600.000 euros.

Par ailleurs, "le résultat opérationnel courant s'établit à une perte de 300.000 euros en dégradation de 1,6 million d'euros, traduisant une baisse d'activité au premier semestre, un investissement de développement dans les ventes, les produits et le marketing pour relancer la croissance à l'international et l'incidence de l'effet du taux de couverture des achats faits en dollars", selon le communiqué. A fin juin, les capitaux propres du groupe s'élèvent à 64,6 millions d'euros, en amélioration de 0,9 million par rapport à fin 2014, précise Lafuma. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS