A partir de cette année, Chargeurs fait monter en puissance son label de laine organique, Organica precious fiber. Pour mieux incarner cette politique auprès de ses clients internationaux c'est Michaël Fribourg, le Pdg de Chargeurs, qui met en place cette stratégie de marque. Au sein du département Luxury materials, qui recouvre la laine peignée, le label Organica precious fiber est en vedette. Il signale des fibres d’excellence certifiées et traçables. La marque vient d’ailleurs d’être labellisée Rws (Responsible wool standart) et conforte le groupe en tant que leader sur le marché mondial des fibres haut de gamme.

Organica precious fiber valorisé

Organica precious fiber répond à la demande croissante de laine éco-responsable des grandes marques internationales et renforce la stratégie de concentration de Chargeurs sur des produits d’exception à haute valeur ajoutée. « La laine devient un produit haut de gamme, nous devons d’innover dans ce domaine comme dans les autres et de fortifier notre relation particulière avec nos clients », constate le patron de Chargeurs. Le département Luxury Materials a enregistré une hausse de + 4, 8 pour cent de croissance organique entre janvier et septembre 2018.

Pour incarner ce label, Chargeurs vient de lancer sa première marque de produits finis, Amédée 1851, spécialiste des écharpes et des carrés tissés dans des fibres Mérinos d’exception. L’ambition de la nouvelle marque est de devenir une référence mondiale, diffusée en ligne sur un site dédié, à destination d’une clientèle B to C et B to B. Ces produits très haut de gamme, durables et traçables de A à Z sont fabriqués entre la France et l’Italie.

Amédée 1851 vise à devenir une référence mondiale

Le groupe Chargeurs décline par ailleurs une branche dédiée à l’entoilage, dont la lainière de Picardie est le site industriel phare. L’usine produit des entoilages haut de gamme pour la femme, l’homme et l’enfant et l’uniforme. Tous les produits pour femme seront désormais labellisés « Lainière Paris », tandis que la partie homme portera la marque « Bertero ». « Il s’agit d’un tournant important, souligne le Pdg de Chargeurs. L’entoilage ne se voit pas, mais c’est le garant de la tenue et de la qualité du vêtement. Nous mettons ainsi en valeur l’excellence de nos composants ». La branche a enregistré une progression de 9,2 pour cent au 30 septembre 2018.

Chargeurs est un groupe diversifié en forte croissance. Son chiffre d’affaires 2018, pas encore publié, s’approchera de 650 millions d’euros. A environnement constant, le groupe vise à réaliser plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici la fin 2021.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS