• Home
  • Actualite
  • Business
  • Le Spac DEE Tech jette son dévolu sur Colis Privé

Le Spac DEE Tech jette son dévolu sur Colis Privé

By AFP

24 nov. 2021

Business

Crédit : Unsplash, RoseBox رز باکس

Paris - Partenaire notamment de Promod, Spartoo ou encore Amazon, Colis Privé vient de faire l’objet d’un investissement par le Spac DEE Tech.

Le Spac DEE Tech, qui avait levé 165 millions d’euros en juin pour investir dans une “entreprise technologique à fort potentiel”, a jeté son dévolu sur le livreur Colis Privé, a-t-il annoncé mercredi.

Un Spac ou “Special Purpose Acquisition Company” est une entreprise lancée pour lever des fonds et entrer sur une place boursière, avec le projet d’acheter ultérieurement une entreprise non cotée dans un secteur défini à l’avance. Lorsque qu’un accord est trouvé avec une société cible, celle-ci fusionne avec le Spac, et devient une entreprise cotée, au terme d’un parcours moins compliqué pour elle que pour une entrée en Bourse classique.

DEE Tech a été lancé notamment par Marc Menasé, entrepreneur tech fondateur notamment de la société d’investissement Founders Future, et des anciens de Vente-privée (devenue Veepee), l’une des vedettes de la French Tech. Ils étaient accompagnés notamment par le groupe MACSF, premier assureur des professionnels de santé, et IDI, société d’investissement spécialisée.

Colis Privé, spécialisé dans la livraison de colis aux particuliers, a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 234 millions d’euros, en croissance de 46 pour cent sur 2019, avec un Ebitda courant de 21,5 millions d’euros. Il livrait 270 000 colis par jour en moyenne à la mi-2021.

Colis Privé avait fait approuver en juin un document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en préparation d’une introduction en Bourse classique. Mais il avait annoncé un mois après qu’il repoussait son projet, en raison des conditions de marché.

Le groupe travaille notamment avec 200 acteurs de l’e-commerce, dont Amazon, Alibaba ou Veepee. Il vient de lancer des filiales en Belgique et au Luxembourg, et est également en train d’aborder le marché marocain via un accord de licence.

En 2016, Amazon avait échoué à racheter ce groupe “pour des raisons extérieures” à sa volonté, les médias spécialisés évoquant alors l’instruction d’un dossier par l’Autorité de la concurrence, saisie dans cette affaire comme à chaque opération importante de concentration. Selon le communiqué de DEE Tech, la nouvelle entreprise issue de sa fusion avec Colis Privé aura une “valeur d’entreprise pro-forma de 566 millions d’euros”.

Les actionnaires actuels de Colis Privé (dont Hopps Group, également propriétaire d’Adrexo) “deviendront les actionnaires majoritaires” de la nouvelle société, aux côtés des actionnaires de DEE Tech, et des investisseurs dans la nouvelle levée de fonds de 50 à 80 millions d’euros prévue dans l’opération. (AFP)