Lee se lance avec Candiani Mill dans le jean sustainable premium

Le spécialiste du denim depuis 130 ans a dévoilé sa première gamme complète de modèles éco- responsables pour la saison Automne-Hiver 2019/ 2020, après un premier test en 2018. La ligne a été conçue en partenariat avec Candiani Mill, connu pour être le fabricant de jeans le plus propre au monde. Avec la manufacture italienne, Lee a créé une gamme de jeans modernes et durables, en utilisant 30 pour cent de moins d'énergie, 70 pour cent de moins de produits chimiques et 50 pour cent de moins d'eau.

Leader dans le domaine des textiles durables, l’entreprise de filature, de tissage et de teinture Candiani Mill a été la toute première à utiliser le processus de fixation de la couleur naturel Kitotex et la technologie de teinture Indigo Juice, qu’elle a elle-même mise au point.

Au menu des jeans skinny, slim ou droits, le tout interprété dans une palette allant du noir foncé aux délavages indigo. S’appuyant sur les concepts d’innovation et de durabilité, cette collection premium de jeans coupée dans des toiles denim Selvedge, y compris les modèle en tissu stretch éco-responsable. Cette ligne marque une nouvelle étape dans l’engagement de Lee à devenir une marque plus « verte Elle s’étoffe des iconique modèles « Luke » à la coupe slim, du « Rider » ainsi que de la nouvelle coupe « Austin ». Dans les hauts, la « Rider Jacket », une veste unisexe ainsi que les tee-shirts classiques hommes et femmes font également partie de ce programme.

Une gamme sustainable complète pour Lee

Rien n’a été laissé au hasard, puisque même l’emblématique patch arrière Lee est réinterprété dans un cuir vegan lisse. À l’intérieur des poches, le consommateur trouvera une note d’information donnant différents détails sur le processus de fabrication durable.

Lee, auparavant dans le giron du géant américain VF Corp, tout comme Wrangler, va être désormais logé dans une entité séparée. Le groupe VF avait annoncé à la mi-août de l’année dernière vouloir se consacrer à ses griffes les plus rentables, soit notamment Vans, Timberland et The North Face. Et créer une nouvelle structure indépendante pour son pôle jean. Cette nouvelle entité devrait, selon un communiqué du groupe d’habillement, peser 2, 5 milliards de dollars, contre plus de 11 milliards pour l’autre société regroupabt ses marques d’accessoires, de sportswear et d’outdoor.

Photo : Lee

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS