• Home
  • Actualite
  • Business
  • Les exportations horlogères suisses flanchent à nouveau en Chine

Les exportations horlogères suisses flanchent à nouveau en Chine

By AFP

21 juin 2022

Business

Crédit : Unsplash, Concha Rodrigo .

Zurich - Les exportations de montres suisses ont flanché en Chine pour le deuxième mois d'affilée, malgré une forte hausse sur les autres grands marchés qui ont permis aux exportations horlogères de continuer de croître en mai, annonce mardi la fédération horlogère.

Après une dégringolade de 57,8 pour cent en avril face au contrecoup de la politique zéro-Covid, les exportations horlogères suisses vers la Chine ont chuté de 65,2 pour cent en mai, selon les relevés de la fédération horlogère suisse.

Elles ont également fléchi vers Hong Kong, un des grands débouchés pour les horlogers suisses, reculant de 3,4 pour cent par rapport au mois de mai l'an passé. Les exportations horlogères suisses ont cependant bénéficié de la demande "toujours soutenue" dans les autres grands marchés, a souligné la fédération horlogère dans un communiqué, leur permettant d'enregistrer une croissance de 13,6 pour cent par rapport au mois de mai l'an passé, à 2 milliards de francs suisses (1,9 milliards d'euros).

Elles ont augmenté de 34,8 pour cent vers les États-Unis et de 31,6 pour cent en moyenne en Europe. Avec la reprise des voyages, les exportations de montres suisses ont grimpé de 36,7 pour cent vers le Royaume Uni, de 89,5 pour cent vers la France et de 16,3 pour cent vers l'Italie, dans ces marchés où la demande dépend en partie de la manne touristique.

Alors que les horlogers peinent à produire assez face à la forte demande pour les produits de luxe, les marchés occidentaux ont profité des "livraisons qui ne sont temporairement plus effectuées en Chine", a souligné la fédération horlogère, les montres étant réacheminées vers les marchés où la demande est plus soutenue.

Vers l'Asie, les exportations horlogères suisses se sont contractées de 3,5 pour cent, la forte baisse en Chine étant en partie compensée par une forte demande au Japon (+29,9 pour cent), à Singapour (+27,2 pour cent) et en Corée du Sud (+26,5 pour cent), a détaillé la fédération horlogère. Elles se sont également maintenues à un niveau élevé aux Émirats arabes unis, augmentant de 25,9 pour cent.

À 9H00 GMT, l'action du géant suisse du luxe Richemont, propriétaire de la maison notamment des marques de montres Piaget, IWC et Jaeger-LeCoultre, s'adjugeait 2,22 pour cent à 97,76 francs suisses, alors que le SMI, l'indice de référence de la Bourse suisse, s'appréciait de 0,75 pour cent. L'horloger Swatch Group grimpait de son côté de 2,06 pour cent à 227,80 francs suisses. (AFP)

HORLOGERIE