Les exportations mondiales de mode augmentent de 5 pour cent grâce au Vietnam et au Cambodge

Les économies asiatiques du Cambodge, du Vietnam, d’Inde et du Pakistan élèvent les exportations mondiales d’articles de mode et compensent l’instabilité de la Chine. En 2014, les ventes de vêtements vers l’extérieur de l’Asie ont augmenté de 5 pour cent pour un total de 483 000 millions de dollars, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Ces quatre marchés ont enregistré une croissance à deux chiffres, plaçant le Cambodge à la première place du classement. Le pays a réalisé une hausse des ventes de 17 pour cent l’an dernier et a atteint un chiffre d’affaires de 6000 millions de dollars. Le Vietnam et l’Inde ont tous les deux vu leurs ventes augmenter de 14 pour cent pour un total de 20 000 millions de dollars et 18 000 millions de dollars respectivement. Quant au Pakistan, il a enregistré une croissance de 10 pour cent sur ses exportations et a facturé 5000 millions de dollars.

En Europe, la Turquie tire son épingle du jeu

En Europe, les meilleurs résultats ont été obtenus par la Turquie qui a vu ses ventes extérieures de mode s’élever de 8 pour cent pour un total de 17 000 millions de dollars.

À l’inverse, la modeste évolution en Chine lui permet quand même de représenter 38,6 pour cent des exportations globales. Le géant asiatique, qui l’an dernier a vu ses ventes augmenter de 5 pour cent (187 000 millions de dollars) reste le plus grand exportateur mondial de vêtements.

Le Bangladesh est le second exportateur mondial avec des ventes de 25 000 millions de dollars en 2014 et une croissance de 5 pour cent comparé à 2013.

L’OMC a signalé que les ventes de produits de mode en Union Européenne se sont élevées de 4 pour cent l’an dernier pour un total de 104 000 millions de dollars. Aux Etats-Unis, elles représentaient 93 000 millions de dollars (+2 pour cent).

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS