Les grèves peuvent-elles avoir un impact sur les ventes en magasin?

Afin de protester contre le projet de réforme de la SNCF lancé par le gouvernement, les cheminots français ont entamé une grève perlée depuis le 3 avril 2018. Les annulations de train, les retards et le trafic perturbé sont devenus le quotidien des Français. Le trafic aérien est lui aussi perturbé par la grève d’Air France où les salariés réclament, entre autres, une augmentation de six pour cent sur les salaires. La grogne touche également d’autres secteurs comme l’éducation (où les étudiants bloquent l’entrée de plusieurs universités pour protester contre la loi "orientation et réussite"), la santé ou encore les retraités qui dénoncent, eux, le risque de baisse de leur pension.

Même s’il est encore tôt pour mesurer l’impact réel de ces différents mouvements sur les ventes en magasin, il est déjà possible d’observer que la plupart des français ont su s’organiser pour y faire face et surtout faire en sorte que cela n’affecte pas leur quotidien. C’est ce que révèle un sondage publié par la société française d'études et de conseil, BVA, ce jeudi 25 avril. Le sondage annonce que “74 pour cent des français déclarent que le mouvement de grève à la SNCF n’a pas de conséquence sur leur vie personnelle”. Les jours de grèves étant annoncés à l’avance, les usagers réussissent à s’informer et s’organiser en amont notamment via les applications mobiles.

"Les gens anticipent, s'organisent avec le covoiturage, le travail à distance, et ainsi de suite. Des techniques qui n'existaient pas il y a plusieurs années, donc il y a eu moins d'impact à ce niveau”, confie au magazine WWD, Sébastien Allo, directeur des études au Conseil national des centres commerciaux.

Les grèves peuvent-elles avoir un impact sur les ventes en magasin?

Un début d’année 2018 difficile pour le retail

Au-delà des mouvements sociaux, la météo a un impact plus concret sur le retail. Il suffit de se rappeler de ce début d’année 2018 où la chute des températures, la neige et le verglas ont fait chuter les ventes des distributeurs notamment dans le secteur de la mode.

“Le prêt-à-porter est avant tout dépendant du climat (…) Les températures ont finalement un impact beaucoup plus important que les grèves, surtout quand les grèves durent deux jours, les gens réussissent à faire leurs courses avant ou après. Même s’il n’y a pas encore de chiffres je peux vous dire que les grèves ont moins d'impact sur le retail de nos jours”, ajoute le directeur des études au Conseil national des centres commerciaux dans son entretien avec WWD.

Selon une étude publiée par l’Observatoire de la fréquentation des commerces Procos/StackR, l’activité du commerce de détail au mois de février a enregistré une baisse estimée à 5,2 pour cent alors que celle-ci était en hausse de 0,2 pour cent en 2017 et 0,6 pour cent en 2016.

Les faibles résultats des soldes d’hiver, dues à la rude concurrence du commerce online justifient également ce début d’année compliqué pour le retail. Les promotions en continu, le commerce en ligne mais surtout le Black Friday auront eu un impact réel et négatif sur la fréquentation des magasins.

Les grèves peuvent-elles avoir un impact sur les ventes en magasin?

Le tourisme touché par les mouvements sociaux

De manière plus globale, les mouvements sociaux sur le territoire ont un impact sur l’économie nationale au-delà du retail. C’est ce qu’a révélé le ministre de l’économie, Bruno Lemaire, au micro d’Europe 1 le lundi 16 avril « les mouvements sociaux ont un impact sur la croissance. C'est un impact qui est limité, qu'on ne peut pas mesurer aujourd'hui, mais on voit déjà dans certains secteurs d'activité, dans les réservations d'hôtellerie, dans les transports, dans la présence de touristes ». Le tourisme étant un secteur clé de l’économie nationale et du retail dans certaines zones, les mouvements de la SNCF et d’Air France pourraient donc à long terme impacter les chiffres des commerces en détail.

La France était en 2017 la première destination touristique en 2017, avec une fréquentation record d’environ 88 millions de visiteurs étrangers, soit 5 millions de plus qu’en 2016. Le gouvernement ambitionne désormais d’atteindre le seuil des 100 millions de touristes internationaux d’ici 2020.

Photo : Pexels, Pixabay

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS