Les produits plagiés représentent 2,5 pour cent du commerce mondial

Un demi-million de dollars. C’est la somme que représente chaque année le secteur des produits plagiés, d’après une étude élaborée par l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE) et le Bureau de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle. Les copies d’articles de marques de luxe représentent 2,5 pour cent du commerce mondial.

D’après l’étude, le commerce des faux produits a atteint les 461 000 millions de dollars (407 864 millions d’euros) en 2013.

La plupart des articles plagiés viennent de Chine, qui, à elle seule, représente 63,2 pour cent de la production des copies mondiales, suivie par la Turquie, Singapour, la Thaïlande, l’Inde et le Maroc. Quant aux pays les plus affectés par la vente de ces produits, l’OCDE classe par ordre décroissant les Etats-Unis, l’Italie, la France et la Suisse.

En Europe, les faux produits (hormis la piraterie online) représentent 5 pour cent des importations. Les chaussures, les vêtements, les articles en cuir, l’électronique, les montres et instruments médicaux sont les produits les plus copiés.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS