Low Cost ou Local : France Terre Textile lance sa nouvelle campagne

Une accroche qui vise à sensibiliser le consommateur à l’impact de ses achats. La campagne du label made in France réunissant les principales régions textiles de France, illustre par des exemples concrets les engagements des entreprises agréées et milite pour une production textile française, garante de qualité et d’éthique.

Plus encore qu’une campagne de communication, il s’agit d’une opération d’information sur les situations de travail courantes dans l’industrie textile. « Cette campagne a pour objectif d’éduquer le consommateur aux conséquences de ses actes d’achat » explique Paul De Montclos, Président de France Terre Textile. « Acheter un article textile, c’est déclencher concrètement toute une chaîne de conséquences positives ou négatives selon le cas qui dépassent le simple article que l’on achète ». Donc pour mieux agir, le consommateur doit savoir qu’acheter moins cher a un prix, le plus souvent humain et qu’il peut choisir d’encourager les bonnes pratiques. Le label se positionne sur un message clair : « La fabrication française, c’est bien plus qu’une origine.

Une production française garante de qualité et d’éthique

Production responsable sociale et écologique sont les axes mis en avant sur toute la chaîne de production, grâce au circuit court. « Je pense que seule une prise de conscience collective, forte, permettra de soutenir le modèle économique de notre filière, basé sur une production locale et responsable. Nous formons nos collaborateurs pour 10-15-20 ans. C’est un investissement pour l’avenir, à nous de choisir quel avenir nous souhaitons façonner pour les générations futures. » explique encore Paul de Montclos à propos de cette campagne.

La fabrication française, c’est bien plus qu’une origine

« Low Cost ou Local » présente cinq thématiques, comme le travail des enfants, la sécurité, ou la pollution de l’industrie textile, qui illustrent deux situations courantes de travail dans l’industrie textile, l’une dans des pays « low cost », et l’autre en France. Les photos, parfois choquantes, traduisent la réalité concrète des différences de conditions de travail entre la France et les pays low cost. Car même si des efforts ont été faits après l’effondrement du Rana Plazza en 2013, il reste encore un gouffre entre l’exemplarité des entreprises françaises, soumises à des normes exigeantes, et les pratiques des zones textiles de masse.

photo : low cost ou local – France Terre Textile

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS