Lunettes : LVMH reprend la main sur la licence Dior

Paris - Le géant mondial du luxe LVMH va reprendre en interne la production des lunettes de sa marque Dior dès la fin de la licence avec le groupe italien Safilo en décembre 2020, selon un communiqué.

Rupture avec le système des licences

Par ailleurs, en partenariat avec Marcolin, un autre groupe italien, LVMH avait lancé dès 2018 une co-entreprise baptisée Thélios, dans le but de reprendre la main sur la filière lunettes et d'internaliser leur production, en rupture avec le système historique des licences - soit la fabrication et surtout la commercialisation de montures par des entreprises tierces.

Cette manufacture Thélios, installée en Italie au nord de Venise, fabrique déjà les lunettes de plusieurs maisons de LVMH, soit Céline, Loewe, Fred, Kenzo et Berluti.

Mercredi, Thélios a annoncé la signature d'« un partenariat pour la création, la fabrication et la distribution des lunettes Dior dans le monde  ». Christian Dior est au sein du groupe de Bernard Arnault, la marque la plus importante en volume et en valeur concernant les lunettes de soleil et de vue.

« La première collection de lunettes Dior imaginée avec Thélios sera dévoilée en janvier 2021, à l'occasion de la collection printemps-été, et sera disponible dans les boutiques Dior du monde entier ainsi qu'au sein du réseau de distribution sélective Thélios », précise le communiqué.

La manufacture Thélios - contraction de Théia, déesse de la vue, et d'Hélios, dieu du soleil - peut produire jusqu'à 1,5 million de paires de lunettes par an. Un deuxième site mitoyen, actuellement en construction, lui permettra de monter jusqu'à plus de 4,5 millions de paires.(AFP)

Photo : Dior.com

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS