Luxe en ligne: l’année gagnante de Matchesfashion.com

Comme chacun sait, le marché global du luxe en ligne connait une croissance forte. Mais, car il y a un mais, d’après Ulric Jérôme, PDG de Matchesfashion.com, le taux de pénétration reste faible. “Les opportunités sont donc énormes” assure t’il. On le croit sur parole: ce trentenaire est à l’origine du succès de Pixmanian au début des années 2000. 8 pour cent des ventes du haut de gamme sont effectués sur le net. Ce pourcentage, d’après le PDG du site de vente en ligne d’articles de luxe pour femme et pour homme pourrait être bien plus élevé dans un marché du luxe estimé à 249 milliards d’euros.

Matchesfashion.com a connu une excellente année 2017. Une croissance estimée à 44 pour cent. Un résultat d’exploitation en augmentation de 34 pour cent. Un élan significatif porté par une expansion à l’internationale. De quoi s’élever au rang du numéro 1 du secteur? A savoir Net-a-porter, fondé en 2000 par Nathalie Massenet? Le sémillant PDG veut y croire. Il faut dire que le site multiplie les atouts. Son histoire tout d’abord: le site n’est pas un jeune pure player mais la continuité d’une saga qui a débuté par une boutique physique à Wimbledon en 1987. C’est à dire que la maison, via ses fondateurs Ruth et Tom Chapman, a une connaissance intime et de longue date des desideratas de ses clients. C’est au fond, la donnée fondamentale.

Une direction renforcée au niveau commercial, opérationnel et technologique

Autre atout, la singularité de la sélection assurée par le département des achats dirigée par Natalie Kingham: une admirable conjugaison de grandes maisons et de jeunes pousses. Voici pour les données de base. Le reste concerne ce qu’il faut bien appeler « l’experience client ». C’est sur ce dernier point que le PDG met toute son énergie: “ notre mission est de créer une expérience de shopping de luxe qui soit la plus personnelle au monde, soutenue par nos connaissances, notre technologie et notre point de vue unique sur la mode. C’est la découverte qui motive le client du luxe ».Ulric Jerome a une expression qui résume cette équation entre la loyauté et l’innovation : « le luxe reconnecté ».

La technologie aussi a sa part dans ce succès. « Elle a permis au business de s’amplifier à l’international, et de personnaliser encore plus l’expérience client ainsi que de développer des innovations sociales proposant aux utilisateurs un contenu unique au quotidien ». L’ application a permis à la société de réaliser plus de la moitié de son chiffre d’affaire online via téléphone portable. Les personnes enfin : dans un communiqué envoyé au rédaction ce week end, Matchesfashion.com indique avoir renforcé sa direction aussi bien au niveau opérationnelle, commerciale que technologique. De quoi séduire les nouveaux investisseurs : en octobre dernier, plusieurs fonds conseillés par Apax Partners ont fait l’acquisition d’une participation majoritaire dans la société. De quoi, également, financer de nouveaux projets : cet été, un nouveau centre de distribution de 50,000 m2 ouvrira à Londres, suivi d’une résidence de 5 étages à Mayfair, au 5 Carlos Place.

Photo: Matchesfashion.com